Menu
En ce moment

La Vie consacrée à l’abbaye de Bonneval

Située, dans un vallon très boisé, près d’Espalion, cette abbaye, d’abord occupé par des moines cisterciens dès 1147, a connu une histoire mouvementée au cours des siècles : guerres, pillages, incendie, etc…Après une interruption de la vie monastique, à la révolution française, les cisterciennes de Maubec (Drôme) vont restaurer les ruines de cette abbaye et reprendre la vie cistercienne en 1875.

C’est donc dans cette abbaye que nous avons passé notre rencontre annuelle, accueillis avec un grand sourire par Sr Brigitte, la sœur Hôtelière, qui nous a accompagnés tout au long de cette journée.

Nous étions 34, religieux, religieuses et vierges consacrées, accompagnés par notre père-évêque.
Nous avons retrouvé avec joie Martial, notre chauffeur, qui nous avait pilotés lors d’une sortie précédente et nous le remercions pour sa sollicitude et sa bonne humeur.

Après avoir déposé nos sacs de pique-nique dans le réfectoire de l’hôtellerie, nous avons suivi Sr Brigitte qui nous a présenté l’Abbaye et la vie des moniales à l’aide d’une vidéo et a répondu à nos questions.
Après l’office du milieu du jour, avec les moniales, nous avons regagné le réfectoire pour un joyeux pique-nique.
Un petit groupe de la Paroisse St Jacques, en compagnie de notre père-évêque, a pu rencontrer Sr Marie-Aimée (Isabelle Fleisch) originaire de St-Chély d’Apcher, qui a pris l’habit quelques jours avant notre arrivée. Sa joie et son bonheur font plaisir à voir et nous avons pris des photos pour garder une trace de cette rencontre. Elle commence donc son noviciat avec deux autres compagnes et notre prière lui est assurée,  sur ce chemin vers la profession monastique, sachant qu’elle prie aussi pour notre diocèse et ses vocations.

Dans l’après-midi, Mère Abbesse est venue nous souhaiter la bienvenue et nous parler plus en détails de la vie de la communauté, de ses activités, des longues heures de prières, et des transformations qui s’opèrent avec l’arrivée de novices qui « boustent » la communauté, bien qu’elles ne soient pas très jeunes !
Nous avons achevé cette belle journée ensoleillée par l’Eucharistie présidée par notre père-évêqueet préparée par les « Filles de la Résurrection » d’Aumont.
Tout a une fin et vers 17 heures nous avons pris le chemin du retour, mais nous garderons un excellent souvenir de cette journée fraternelle avec nos sœurs moniales, de leur accueil si joyeux, et de leurs excellents chocolats !

Marguerite Portal