Elodie, Marjolaine, Marion, Clément, Eugénie, Martine, Jane, Adrien, Baptiste, Hechmi, Victor, Margaux, Léa, Julie, Alexandra, Eugénie, Tanguy, Maguelone.

Dimanche 19 mai a eu lieu la fête de la Pentecôte avec les confirmations de 18 personnes adultes à la cathédrale de Mende. Venus des différentes paroisses du diocèse et accompagnés de leur marraine, de leur parrain et de leurs proches, les confirmands associés à l’assemblée ont célébré ensemble la fête de l’Esprit Saint.

La Pentecôte, 50 jours après Pâques commémore la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres, comme des « langues de feu ». C’est ainsi que chacun reçoit une force, la force du Saint Esprit, celle qui permet de se dépasser et de vivre en Eglise dans l’unité des enfants de Dieu.

À la suite de cet événement, naissent les premières communautés chrétiennes qui se sont ensuite organisées, développées et propagées.  L’Église des premiers temps a commencé à s’édifier de cette manière, avec la force de l’Esprit Saint…

Dans son homélie et en lien avec les textes de la liturgie du jour, le père Evêque pose la question suivante : Que fait l’Esprit, que « fabrique »-t-il ? Parmi les éléments de réponse apportés, nous pouvons retenir les suivants :

-tout d’abord, l’Esprit Saint fait du nouveau, Il fait toute chose nouvelle.

« Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre ! » Ps 103

-ensuite, l’Esprit Saint est à l’origine du lien filial qui relie les enfants de Dieu entre eux.

« Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de tes fidèles ! Allume en eux le feu de ton amour ! ».

-enfin, le Saint Esprit crée les rapports fraternels entre les hommes pour vivre l’unité en Eglise.

« Voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. » Ga 5, 22-23.

 

Le Père Evêque Mgr Benoît Bertrand a imposé les mains et oint ces nouvelles personnes afin qu’elles fassent partie intégrante de l’Église selon leur désir. En imposant les mains sur les confirmands, chacun reçoit dans une « pluie de grâces » les sept dons du Saint Esprit (sagesse, piété, crainte de Dieu, intelligence, force, science et conseil) pour aller propager la Bonne nouvelle et porter du fruit . Les 18 confirmands adultes ont reçu cette bénédiction sacramentelle pour devenir à leur tour acteurs de l’Église lozérienne d’aujourd’hui avec la bonne odeur du saint Chrême répandu sur leurs fronts.

A la sortie de la messe, autour du verre de l’amitié, une jeune femme confirmée déclare : « Maintenant que je suis confirmée, je suis disponible pour m’investir dans les actions de la paroisse, alors n’hésitez pas à me solliciter ! » Une marraine confie : « J’ai senti un bain d’amour et de joie ce matin. Une unité s’est progressivement installée au cours de la célébration alors que nous arrivions chacun de différents horizons…n’est-ce pas là l’oeuvre du Saint Esprit ? Un renouveau est entrain de s’opérer, il y a un appel de Dieu qui fait que tout ce monde se rassemble dans le feu de l’Esprit Saint. Cela nous a tous relié. C’est magnifique ! »