Église catholique en Lozère
05 août 2022 |

Une culture synodale pour la mission

Il y a 6 ans, pour marquer les cinquante ans du synode des évêques, le pape François a prononcé un discours particulièrement remarqué. Il y développe une réflexion autour d’un mot un peu barbare : celui de « synodalité ». En effet, évoquant « la nécessité et la beauté de cheminer ensemble », le pape lance alors une parole extrêmement forte : « Le chemin de la synodalité est celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire ». Dans cette perspective, tous les diocèses du monde – chacun à leur manière et pour vivre davantage en état de mission – sont invités à entrer dans cette démarche.


Un détour par l’étymologie du mot synode nous apprend qu’il ne s’agit que de la conjonction de la préposition « syn/avec« , et du mot « hodos » qui signifie « chemin ». Un synode, c’est un chemin emprunté en commun avec d’autres. La synodalité n’est rien d’autre que le fait de marcher ensemble… L’Écriture Sainte exprime souvent ce « marcher ensemble », c’est-à-dire une synodalité concrète avec ou sans déplacement physique. Voilà pourquoi, emboîtant le pas à Saint Jean Chrysostome, le pape François précise : « Église et Synode sont synonymes », parce que l’Église n’est autre que le « marcher ensemble » du troupeau de Dieu sur les sentiers de l’histoire à la rencontre du Christ Seigneur.

 

Dans notre diocèse, nous souhaitons développer une culture synodale au service de la mission. Par le travail des nouvelles Équipes d’Animation Paroissiale (EAP) constituées de prêtres, diacres et laïcs, nos cinq paroisses viennent de se doter d’un Projet paroissial missionnaire pour les trois années à venir. Des orientations simples, précises, concrètes, évaluables ont été réfléchies lors d’assemblées paroissiales. Beaucoup se sont impliqués dans leur rédaction. Je les en remercie. Les services diocésains, de façon décloisonnée, sont également entrés dans cette démarche missionnaire avec la rédaction d’une feuille de route missionnaire. L’Enseignement catholique en Lozère, et j’en suis particulièrement heureux, s’est engagé lui aussi dans un processus synodal associant les uns et les autres sans oublier les jeunes eux-mêmes. Cette dynamique, Avancer ensemble, proposera un projet pour les 10 ans à venir. Plusieurs chantiers ont déjà été identifiés. Des équipes de mouvements ou des associations ont aussi partagé puis écrit leurs réflexions. Une synthèse fut alors adressée à l’équipe nationale en charge de la démarche synodale (cf site du diocèse de Mende).

 

A Lyon, les 14 et 15 juin, les évêques et les délégués diocésains se sont retrouvés pour un temps de pèlerinage, d’échanges, de célébrations et de votes. Il s’agissait de travailler un document d’accompagnement de la collecte des synthèses synodales, l’ensemble étant envoyé à Rome. Tous ont redit leur confiance en la miséricorde de Dieu et leur espérance pour la fécondité de ce travail.

 

Que l’Esprit-Saint fasse de nous des témoins audacieux, joyeux et humbles de l’Évangile. Il nous conduit, de façon visible et crédible, sur les chemins de la mission. Il s’agit alors de marcher ensemble ! Bonne route et bel été.

 

                                                                                          + Benoît BERTRAND

                                                                                                  Évêque de Mende