Église catholique en Lozère
29 mai 2024 |

Travail de réflexion du CDP à propos de l’écologie

Le Conseil diocésain de pastorale (CDP) s’est réuni fin juin pour une belle journée de prière, partage et de convivialité. L’objectif de la rencontre était le discernement des axes de travail des trois années à venir pour répondre aux enjeux d’écologie intégrale sur notre diocèse.

La prière du matin et l’évangile du jour (Mt 6, 24-34) nous ont introduit et porté dans cette réflexion à plusieurs niveaux :

– nous rappelant que « nul ne peut servir deux maîtres » ;
– nous invitant à reconnaitre la grandeur du Père qui prend soin de l’homme, humble créature, l’entoure de son affection et de son amour ;
– nous invitant à un acte de foi : « pourquoi te soucier du lendemain ? » ;
– nous conseillant avant toute chose de « chercher le royaume de Dieu et sa justice » et alors, tout nous sera donné.

Pour nous introduire au travail de discernement, nous avons pris le temps de contempler notre département. Grâce à une vidéo montée par le bureau pour l’occasion, nous avons parcouru du regard les différentes réalités de notre territoire : les réalités géographiques, naturelles, patrimoniales, économiques, démographiques, sociologiques…

Le travail de réflexion s’est ensuite articulé autour de va-et-vient entre des temps personnels, des retours en petits groupes pour finir en des remontés en grand groupe en s’appuyant sur l’expérience, la réflexion et le discernement de chacun. Ce travail de discernement a permis de faire émerger les axes de travail du CDP pour les trois années à venir :

  • S’émerveiller
  • Être à l’écoute du cri du pauvre et de la clameur de la terre,
  • L’agriculture.

« Contempler la terre qui nous est confiée » ;

« se situer avec humilité dans le monde » ;

« éveiller à la beauté » ;

« ouvrir à la transcendance ».

« Reconnaitre le caractère sacré de la vie dans toutes ses dimensions » ;

« véritable appel à la conversion » ;

« reconnaitre l’unité inaliénable de la création » ;

« s’exercer à la charité universelle ».

« Les relations agriculture et société » ;

« agriculture et écologie » ;

« le malaise agricole et le sens du travail » ;

« les défis économiques » ;

« la responsabilité de chacun face à la question agricole ».

Trois commissions ont ensuite été constituées pour porter chacune des thématiques qui seront abordées successivement dans les années qui viennent.

Au-delà de la méthode établie, quatre repères guideront nos travaux :

  • Que voulons-nous dire et partager aux chrétiens et plus largement aux habitants de Lozère ?
  • Avec qui allons-nous travailler ces problématiques au-delà du cercle ecclésial et chrétien ?
  • Quelles actions concrètes pourrons-nous proposer ?
  • Comment cela m’engage personnellement là où je vis ?

Habité par la joie, disponible au souffle de l’Esprit, le CDP continue son aventure et se retrouvera dès le mois d’octobre autour du sujet de l’émerveillement. D’ici-là ouvrons les yeux et réjouissons-nous !

Étienne Rocheteau
Secrétaire