Menu
En ce moment
Evénement

 

 

Logo des Veillées pour la Vie

Veillée de prière pour la vie à Mende

Le samedi 1er décembre, une Veillée de prière pour la Vie est organisée à 20h30 à la chapelle Saint-Dominique.

 

St Jean-Paul II nous avait invités à renouveler la culture de Vie dans notre société (Evangelium Vitae n°95). C’est dans cette dynamique que s’inscrit le mouvement des Veillées pour la Vie, lancé par Benoît XVI en 2010, puis béni et encouragé par le pape François.

La prière, la formation et l’action !

1)      Le mouvement propose chaque année, à la veille de l’Avent,  d’illuminer la France de presque 200 lieux de prière pour la Vie. La prière c’est le cœur du mouvement !
2)     Prier tout en éclairant son intelligence : une formation Spi et Bioéthique au travers de « la neuvaine 9 jours pour  9 mois » forme les consciences juste avant les veillées…
3)     Prier, se former pour agir dans la société : une aide concrète est apportée à des maisons d’accueil pour futures mères en détresse, par des dons ou la réalisation d’outils de communication.

St Jean-Paul avait rêvé d’une grande prière pour la Vie qui traverserait le monde (encyclique Evangelium Vitae n°100). Le mouvement des Veillées pour la Vie y répond, de même par ses veillées sous les tropiques en Martinique, Haïti, Guyane, La Réunion ou en Polynésie, au Canada, au Moyen-Orient à Jérusalem…

Vous aussi, devenez apôtre de l’évangile de la Vie en organisant ou en participant à une veillée dans votre paroisse…

 

Bandeau-Papes_VPLV

Pour en savoir plus :

 

Information

Appel du pape François pour le mois :

En octobre, priez le Rosaire pour que la Vierge Marie aide l’Église en ces temps de crise, et l’Archange Saint Michel afin qu’il la défende des attaques du démon.

Devant les innombrables attaques du Démon, le Saint-Père demande avec urgence et gravité, que chaque jour du mois d’octobre soit prié le chapelet, la plus ancienne prière à Marie, le Sub Tuum, et de conclure avec la prière à Saint Michel Archange (voir ci-dessous).
A la prière mariale, le Saint-Père demande la pénitence. Une belle occasion pour découvrir ou redécouvrir le jeûne.

Le Pape François a demandé à son Réseau Mondial de Prière d’aider tous les fidèles à prier davantage pendant ce mois d’octobre :

PRIÈRE POUR CHAQUE JOUR DU MOIS D’OCTOBRE

Prions pour l’Église dont la barque est secouée dans la tempête en ce temps de crise.

– Je vous salue Marie pleine de grâce (1 dizaine)
« le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus votre enfant est béni. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen »

– Invocations à Marie :

  • Sous l’abri de ta miséricorde

« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie. Amen »

  • Sainte Marie, mère de l’Église, priez pour nous.

– Invocations à Saint Michel Archange :

Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat
et soyez notre protecteur contre la méchanceté
et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ;
et vous, Prince de la Milice Céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan
et les autres esprits mauvais qui
parcourent le monde pour la perte des âmes.
Amen

Tous unis par la prière !

Le Réseau mondial de prière du Pape, service missionnaire, relaie son appel à tous les chrétiens pour les mobiliser pour les défis de l’humanité et la mission de l’Église.

Pour en savoir plus sur le Réseau mondial de prière du Pape : https://www.prieraucoeurdumonde.net/devenir-missionnaire-par-sa-priere/

Apprendre à prier

Le réseau Mondial de Prière du Pape, une histoire d’amour

La proposition spirituelle du Réseau Mondial de Prière du Pape (anciennement Apostolat de la Prière) se présente comme un Chemin du cœur, partant du Cœur de Dieu qui veut rejoindre le cœur du monde, en passant par le cœur du disciple. Ce chemin du cœur est une histoire d’amour entre Dieu et les hommes révélée en plénitude par le Cœur de Jésus.

Celui qui expérimente cette relation profonde avec Jésus, au plus près de son Cœur, désire accomplir sa mission face aux défis de ce monde. C’est donc ce chemin du cœur qui conduit à se rendre disponible à la mission de Jésus dans la vie ordinaire par l’offrande quotidienne de sa vie et par sa prière ouverte sur le monde à travers les défis que le Pape nous donne sous forme d’intentions de prière. Il s’agit identifier sa vie à celle du Christ et vivre une dynamique pleinement missionnaire tout en demeurant dans ses engagements ordinaires.

Mais cette disponibilité n’est possible qu’à condition d’avoir avec Jésus Ressuscité une relation personnelle et profonde dans la prière pour recevoir son amour dans un véritable cœur à cœur.

Evénement Journée mondiale de prière des femmes

La journée mondiale de prière des femmes, mouvement œcuménique, a lieu cette année le vendredi 2 mars 2018.

Journée mondiale de prière des femmes le 2 mars 2018, avec temps prière à 18h à la chapelle de la Maison diocésaine à Mende

Journée mondiale de prière des femmes le 2 mars 2018

Elle est organisée par le Suriname (à côté de la Guyane Française, le plus petit pays de l’Amérique du Sud) autour du thème « Voilà, c’était très bon » (Genèse 1, 1-31), dans l’esprit de Laudato Si.

Pour cette occasion, une soirée de prière est organisée à 18h à la chapelle de la Maison diocésaine

Nos pensées, nos prières et nos actions rejoindront ces femmes chrétiennes du Suriname qui ont rédigé la nouvelle liturgie pour cette année. Grâce à elles, nous allons découvrir ce qui fait la richesse de leurs vies mais aussi leurs préoccupations, leurs inquiétudes et même leurs angoisses face à l’avenir de leur pays et de notre planète.

« Voilà, c’était très bon »

Pourquoi ces mots dans cette affirmation ? Parce que nos amies surinamaises ont choisi de nous replonger dans le texte de Genèse 1, 1-31 …. Tout était en harmonie … harmonie entre l’humanité et la création de Dieu. La Genèse témoigne du commencement de la vie sur la terre, de la création de l’humanité et de sa responsabilité à l’égard de la création.

Le Suriname ressent déjà les effets du changement climatique dû au réchauffement de la planète. La vie harmonieuse des humains, des animaux et de la nature est déjà déséquilibrée. Nous êtres humains, nous en sommes peut-être responsables mais en même temps nous sommes aussi celles et ceux qui pourraient apporter des solutions pour rétablir cette harmonie entre l’humanité et la création de Dieu. Nos sœurs de la JMP attirent notre attention sur la nécessité absolue de sauvegarder la création.

L’artiste nous offre une œuvre pleine de délicatesse et de finesse. Des symboles sont à comprendre : ces mains reçoivent le cadeau divin et le transmettent aux générations futures ; les 7 femmes aux habits très différents représentent toutes les femmes surinamaises qui prennent soin de leur cadeau pour le transmettre à leurs enfants ; le nombre 7 symbolise aussi les 7 jours de la création de Dieu. « Quel plaisir de voir le lever du soleil le matin et le vol des oiseaux dans le ciel ! C’est un cadeau précieux. Préservons sa beauté telle qu’elle était lorsque nous l’avons reçue » a-t-elle écrit en présentant son œuvre.

Toutes nos communautés chrétiennes sont invitées à contribuer largement à la préservation d’un environnement où il fait bon vivre. L’avenir de la terre pour les générations futures nous concerne. C’est un des éléments clé de la foi chrétienne.

En tant qu’êtres humains, comment utilisons-nous nos dons pour protéger la création ? Rappelons-nous que femmes et hommes, nous devons prendre conscience que nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Nous sommes appelés à vivre dans la paix et la justice pour la sauvegarde de la création.

Reprenons à notre compte la question lancée par Rosengela Oliviera, la directrice générale : « Nous, mouvement JMP, que pourrions-nous faire pour préserver la création divine ? »
Merci à nos amies du Suriname

Odile Leleu,
de la Fédération des protestants de France

Flash Blason Pape François

 Vendredi 23 février 2018 : journée mondiale de prière et de jeûne pour la paix.

Lors de l’Angélus du dimanche 4 février, Le Pape François a demandé à la communauté catholique de jeûner et prier pour la Paix le 23 février 2018.
Il faut prier mais aussi dire concrètement non à la violence : « les victoires obtenues avec la violence sont de fausses victoires, alors que travailler pour la paix fait du bien à tout le monde ! »

De grandes parties du monde sont touchées par la tragédie de la guerre et de situations de conflits. C’est dans ce contexte que le Pape a invité la communauté catholique à s’associer à une journée mondiale de prière et de jeûne pour la paix, avec une attention spéciale pour les populations de la République Démocratique du Congo et du Sud-Soudan.

 

 

Du 18 au 25 janvier 2018 a lieu la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, principal temps fort œcuménique qui, depuis 1908, rassemble des chrétiens de toutes confessions.

Un comité international – composé de représentants du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (Rome) et de la commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Eglises (Genève) – publie chaque année un document sur un thème préparé par un groupe interconfessionnel d’un pays. Il propose un thème biblique, un schéma de célébration œcuménique et des prières quotidiennes.

En France, ce document est adapté par le centre Unité chrétienne de Lyon, qui propose aussi tout un matériel d’animation : brochure, affiches, images, etc.

Visuel2018_UCLe thème de cette année

Les Églises des Caraïbes nous invitent à prier pour l’unité avec un thème issu du cantique de Moïse et Myriam en Ex 15,1-21. Ce chant de louange célèbre la libération de l’esclavage en Égypte et la victoire de la main de Dieu sur les ennemis des Hébreux. Augustin voyait dans le passage de la mer Rouge une figure du baptême et dans la mort des Égyptiens la destruction des péchés.

Le thème est formulé ainsi en français : « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur », comme si nous avions traversé la mer Rouge…


> Un temps de prière œcuménique est organisé à la chapelle Saint-Dominique du centre-ville de Mende, samedi 20 janvier 2018 à 20h30.

 

Evénement "Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les migrants et les réfugiés", c'est le thème de la 104ème journée mondiale du migrant et du réfugié, le 14 janvier 2018

Le 14 janvier 2018, l’Église universelle célèbre la 104ème Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : « Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les migrants et les réfugiés »

Chers frères et sœurs !

« L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu » (Lv 19, 34). Durant les premières années de mon pontificat, j’ai exprimé à maintes reprises une préoccupation spéciale concernant la triste situation de nombreux migrants et réfugiés qui fuient les guerres, les persécutions, les catastrophes naturelles et la pauvreté. Il s’agit sans doute d’un ‘‘signe des temps’’ que j’ai essayé de lire, en invoquant la lumière de l’Esprit Saint depuis ma visite à Lampedusa ma visite à Lampedusa le 8 juillet 2013. En créant le nouveau Dicastère pour le Service du Développement humain intégral, j’ai voulu qu’une section spéciale, placée ad tempus sous mon autorité directe, exprime la sollicitude de l’Église envers les migrants, les personnes déplacées, les réfugiés et les victimes de la traite.

Lire l’intégralité du message du Pape François pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié 2018.

Communiqué de Presse

Flash Visuel bleau sur le Notre Père

Nouvelle traduction du Notre Père

Le 3 décembre, le premier dimanche de l’Avent, la nouvelle traduction du Notre-Père entrera en vigueur dans toute forme de liturgie. Les fidèles catholiques ne diront plus désormais : « Ne nous soumets pas à la tentation » mais « Ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Réciter le Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen