Menu
En ce moment
Evénement Solène s'apprête à partir aux JMJ de Panama 2019

Les Journées mondiales de la jeunesse créées par le pape Jean-Paul II, se déroulent cette année au Panama, du 22 au 28 janvier.
Parmi les jeunes du monde entier qui participent aux JMJ, l’aventure commence une semaine à l’avance, une semaine dite « en diocèse ». Ce temps privilégié leur permet de découvrir Panama et sa culture en visitant, en menant des actions sur le terrain et en rencontrant la population.
Solène, lozérienne de 25 ans, fait partie de ceux-là.

Jeune pro sur Montpellier,elle travaille en tant que statisticienne. Mais dès mardi 15 janvier au soir, elle s’envole pour les Journées Mondiales de la Jeunesse à Panama !

La foi sous tous les angles

Quand je lui demande pourquoi ce départ aux JMJ de Panama, Solène est enthousiaste. Le thème de cette année s’inspire de la Vierge Marie et cela lui parle. Elle sait de façon intellectuelle que Marie intercède pour nous, qu’elle est est un guide vers son Fils Jésus ; mais plus que de le savoir, Solène veut le vivre.
Pour elle, les JMJ c’est se laisser porter par le Seigneur. C’est aussi faire unité avec des chrétiens du monde entier !
Et puis, c’est l’aventure. Elle n’est jamais partie au-delà de l’Atlantique.

Elle se reconnaît dans la description du journal Famille chrétienne à propos des « recommençant ». Issue d’une famille de culture catholique, elle a suivi la catéchèse étant enfant, puis s’est éloignée de l’Église. Mais depuis 2015, sa foi connaît un renouveau sans précédent. Néo convertie – comme elle dit – elle est pleine de feu, d’enthousiasme. Elle a fait partie sur Montpellier, d’une aumônerie d’étudiants avec lesquels elle est déjà partie aux JMJ de Cracovie en 2016.

Les JMJ de Cracovie lui ont permis de cimenter sa foi. Aujourd’hui, avec des jeunes pros du groupe Sainte-Bernadette de Montpellier, ils rejoignent la délégation languedocienne (Hérault, Gard, Aude) où ils sont environ 25 à partir. C’est fort d’aller à la rencontre de cultures différentes, de rencontrer des cathos du monde entier et si différents de nos pays européens.
Allers aux JMJ, c’est vraiment s’ouvrir à l’autre et faire unité ; c’est vivre sa foi sous tous les angles.

Périple et moments attendus

Son départ s’effectue le mardi 15 janvier au soir pour rejoindre Nice. De là, ils partent pour Amsterdam. 6 heures de voyage et deux heures d’escale avant un vol en direction de Panama City.

Première semaine : la vie en diocèse

Cette semaine 1 s’effectue au sein d’une famille d’accueil. Ils iront dans la ville de Procri, dans le diocèse de Chitré (au Sud de Panama et à 6 heures de bus de Panama City).

Au cours de cette semaine, il y aura des journées à thème : une journée consacrée à l’écologie (à partir de Laudato Si), une journée libre avec les familles, une journée pour les plus faibles (personnes âgées, prisonniers…), une journée découverte, etc.

Deuxième semaine : les JMJ et le festival

La semaine 2 débute le 22 janvier et prend fin le 27. Ce sont les Journées mondiales de la jeunesse en elles-mêmes.
Pendant cette période, les jeunes seront logés dans des gymnases, des écoles ou en famille.

Le programme se compose de la cérémonie d’ouverture, de l’accueil du Pape, de catéchèses du matin (assurées par un évêque de France), et des après-midi festival (musique, artistes, danse…).

L’Espérance

Solène part aux JMJ comme on part en pèlerinage. C’est un peu la recherche d’une maturation, d’un accomplissement de sa foi.
Une de ses plus grosses attentes est de grandir dans la foi. De vivre une réelle ouverture aux autres car c’est pour elle grandir en sagesse et en ouverture d’esprit.
« Je sais que Marie peut nous mettre en chemin ; j’en ai le sens. Mais je veux le vivre », me dit-elle.

Solène souhaite que les croyants ne perdent pas espoir. Elle ressent un renouveau dans l’Eglise, même s’il y a moins de vocations dans nos pays occidentaux.
Il faut que les aînés dans la foi voit l’Espérance en la jeunesse. « Pour ma part, me dit-elle, je suis dans l’Espérance et j’ai confiance.« 

 

Message du pape François pour les JMJ 2019

https://www.youtube.com/watch?v=ARL9hKaJwhU#action=share

 

Evénement

 

 

Logo des Veillées pour la Vie

Veillée de prière pour la vie à Mende

Le samedi 1er décembre, une Veillée de prière pour la Vie est organisée à 20h30 à la chapelle Saint-Dominique.

 

St Jean-Paul II nous avait invités à renouveler la culture de Vie dans notre société (Evangelium Vitae n°95). C’est dans cette dynamique que s’inscrit le mouvement des Veillées pour la Vie, lancé par Benoît XVI en 2010, puis béni et encouragé par le pape François.

La prière, la formation et l’action !

1)      Le mouvement propose chaque année, à la veille de l’Avent,  d’illuminer la France de presque 200 lieux de prière pour la Vie. La prière c’est le cœur du mouvement !
2)     Prier tout en éclairant son intelligence : une formation Spi et Bioéthique au travers de « la neuvaine 9 jours pour  9 mois » forme les consciences juste avant les veillées…
3)     Prier, se former pour agir dans la société : une aide concrète est apportée à des maisons d’accueil pour futures mères en détresse, par des dons ou la réalisation d’outils de communication.

St Jean-Paul avait rêvé d’une grande prière pour la Vie qui traverserait le monde (encyclique Evangelium Vitae n°100). Le mouvement des Veillées pour la Vie y répond, de même par ses veillées sous les tropiques en Martinique, Haïti, Guyane, La Réunion ou en Polynésie, au Canada, au Moyen-Orient à Jérusalem…

Vous aussi, devenez apôtre de l’évangile de la Vie en organisant ou en participant à une veillée dans votre paroisse…

 

Bandeau-Papes_VPLV

Pour en savoir plus :

 

Information

Appel du pape François pour le mois :

En octobre, priez le Rosaire pour que la Vierge Marie aide l’Église en ces temps de crise, et l’Archange Saint Michel afin qu’il la défende des attaques du démon.

Devant les innombrables attaques du Démon, le Saint-Père demande avec urgence et gravité, que chaque jour du mois d’octobre soit prié le chapelet, la plus ancienne prière à Marie, le Sub Tuum, et de conclure avec la prière à Saint Michel Archange (voir ci-dessous).
A la prière mariale, le Saint-Père demande la pénitence. Une belle occasion pour découvrir ou redécouvrir le jeûne.

Le Pape François a demandé à son Réseau Mondial de Prière d’aider tous les fidèles à prier davantage pendant ce mois d’octobre :

PRIÈRE POUR CHAQUE JOUR DU MOIS D’OCTOBRE

Prions pour l’Église dont la barque est secouée dans la tempête en ce temps de crise.

– Je vous salue Marie pleine de grâce (1 dizaine)
« le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus votre enfant est béni. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen »

– Invocations à Marie :

  • Sous l’abri de ta miséricorde

« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie. Amen »

  • Sainte Marie, mère de l’Église, priez pour nous.

– Invocations à Saint Michel Archange :

Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat
et soyez notre protecteur contre la méchanceté
et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ;
et vous, Prince de la Milice Céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan
et les autres esprits mauvais qui
parcourent le monde pour la perte des âmes.
Amen

Tous unis par la prière !

Le Réseau mondial de prière du Pape, service missionnaire, relaie son appel à tous les chrétiens pour les mobiliser pour les défis de l’humanité et la mission de l’Église.

Pour en savoir plus sur le Réseau mondial de prière du Pape : https://www.prieraucoeurdumonde.net/devenir-missionnaire-par-sa-priere/

Apprendre à prier

Le réseau Mondial de Prière du Pape, une histoire d’amour

La proposition spirituelle du Réseau Mondial de Prière du Pape (anciennement Apostolat de la Prière) se présente comme un Chemin du cœur, partant du Cœur de Dieu qui veut rejoindre le cœur du monde, en passant par le cœur du disciple. Ce chemin du cœur est une histoire d’amour entre Dieu et les hommes révélée en plénitude par le Cœur de Jésus.

Celui qui expérimente cette relation profonde avec Jésus, au plus près de son Cœur, désire accomplir sa mission face aux défis de ce monde. C’est donc ce chemin du cœur qui conduit à se rendre disponible à la mission de Jésus dans la vie ordinaire par l’offrande quotidienne de sa vie et par sa prière ouverte sur le monde à travers les défis que le Pape nous donne sous forme d’intentions de prière. Il s’agit identifier sa vie à celle du Christ et vivre une dynamique pleinement missionnaire tout en demeurant dans ses engagements ordinaires.

Mais cette disponibilité n’est possible qu’à condition d’avoir avec Jésus Ressuscité une relation personnelle et profonde dans la prière pour recevoir son amour dans un véritable cœur à cœur.

Information

Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel
Tel est le thème du prochain synode des évêques à Rome, qui se déroulera du 3 au 28 octobre 2018.

 

Le site du Vatican pour le synode :

 

Le Saint Père a nommé le 22 juin 2018, les évêques français présentés par la Conférence des évêques de France, comme délégués au Synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ».

Sont ainsi nommés :

 

Prière officielle du synode :

Seigneur Jésus,
ton Église qui chemine vers le synode
Tourne son regard vers tous les jeunes du monde.
Nous te prions pour qu’avec courage
ils prennent en main leur vie,
qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes
et qu’ils conservent toujours un cœur libre.

Aide-les à répondre,
accompagnés par des guides sages et généreux,
à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux,
pour qu’ils réalisent leur projet de vie
et parviennent au bonheur.
Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves
et rends-les attentifs au bien des frères.

Comme le Disciple aimé,
qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix
pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don.
Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection
Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés,
annonçant avec joie que Tu es le Seigneur.

Amen.

L’Osservatore Romano, éd. hebdomadaire en langue française, n.15, 13/04/2017.
© Copyright – Libreria Editrice Vaticana

Flash Blason Pape François

 Vendredi 23 février 2018 : journée mondiale de prière et de jeûne pour la paix.

Lors de l’Angélus du dimanche 4 février, Le Pape François a demandé à la communauté catholique de jeûner et prier pour la Paix le 23 février 2018.
Il faut prier mais aussi dire concrètement non à la violence : « les victoires obtenues avec la violence sont de fausses victoires, alors que travailler pour la paix fait du bien à tout le monde ! »

De grandes parties du monde sont touchées par la tragédie de la guerre et de situations de conflits. C’est dans ce contexte que le Pape a invité la communauté catholique à s’associer à une journée mondiale de prière et de jeûne pour la paix, avec une attention spéciale pour les populations de la République Démocratique du Congo et du Sud-Soudan.