Menu
En ce moment
Flash Copyright Diocèse de Nantes

C’est avec beaucoup de joie que nous annonçons la nomination par le pape François de Mgr Benoît BERTRAND évêque de Mende, ce jeudi 17 janvier 2019 à midi.

Jusqu’alors, Mgr Bertrand était vicaire général du diocèse de Nantes.

L’ordination épiscopale de Mgr BERTRAND aura lieu le dimanche 3 mars en la cathédrale Notre-Dame et Saint-Privat de Mende à 15h.

« « Je suis avec vous tous les jours » (Mt 28,20). Ces paroles de Jésus à ses disciples seront ma devise épiscopale. Elles nous rassurent pour marcher ensemble vers Dieu et vers le monde. », annonce Mgr Bertrand.

 

 


 

Biographie de Mgr Benoît BERTRAND

Copyright Diocèse de Nantes

Né le 1er juin 1960 à Nantes (Loire-Atlantique)
Ordonné prêtre le 29 juin 1991 pour le diocèse de Nantes

Études

Faculté de pharmacie, Université de Nantes
Faculté de pharmacie, Université de Paris V
Séminaire français, Rome
Université grégorienne, Rome
Institut Jean-Paul II, Université du Latran, Rome
Institut de formation des éducateurs du clergé, Paris

Diplômes

Docteur en pharmacie (1983)
Docteur en théologie (1995)

Ministères

1991-1994 : Études en théologie, vicaire dominical à Vigneux-de-Bretagne (Nantes)
1994-1996 : Professeur de théologie morale et directeur au séminaire de 1er cycle (Angers)
1996-2004 : Professeur de théologie morale et directeur au séminaire Saint-Jean (Nantes)
2000-2004 : Responsable de la formation permanente des prêtres (Nantes)
2004-2010 : Supérieur du séminaire Saint-Jean (Nantes)
Depuis 2010 : Vicaire général (Nantes)

 

 

 

Flash Christ miséricordieux

Message de Pâques de notre évêque Mgr François Jacolin :

La joie de Pâques pour tous les hommes

La nuit de Pâques, après avoir allumé le cierge pascal au feu préparé dehors, on rentre dans l’église et l’annonce de pâques est chantée joyeusement dans un chant qu’on appelle « l’Exultet » et qui commence habituellement ainsi :

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !
Qu’éclate de partout la joie du monde !
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu !

Oui, c’est bien la joie qui surgit des ténèbres de la terre avec Jésus ressuscité ! Et cette joie de Jésus ressuscité imprègne toute la vie des baptisés comme le rappellent les premiers mots du Pape François dans l’exhortation apostolique qui ouvrait son pontificat :

La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours !

Et il ajoute un peu plus loin :

La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire… Il est vital qu’aujourd’hui l’Église sorte pour annoncer l’Évangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitation, sans répulsion et sans peur. La joie de l’Évangile est pour tout le peuple, personne ne peut en être exclu.

Cette joie de Pâques, cette joie qui habite le cœur des chrétiens, elle est destinée à toutes les femmes et à tous les hommes de ce monde. C’est pourquoi l’annonce de l’Évangile, de la Bonne Nouvelle de Jésus ressuscité qui constitue la mission de l’Église est un devoir impérieux pour tous les chrétiens.
Mais pourquoi parler de devoir ? Quand une grande joie habite notre cœur, nous avons envie de la partager avec ceux qui sont autour de nous. La joie est en elle-même missionnaire et communicative !

Le temps pascal va de la nuit de Pâques au jour de la Pentecôte où les apôtres ont reçu la force de l’Esprit Saint pour annoncer l’Evangile dans le monde entier, avec courage et avec joie.
Or le samedi veille de la Pentecôte, est prévu un grand rassemblement de tout notre diocèse à Mende appelé « Spiritous, l’embrasement ! » pour rayonner ensemble de cette joie de Pâques qui éclaire toute notre vie et que nous désirons faire connaître à tous les habitants de la Lozère.

Oui vraiment :

La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire !

 

+ François JACOLIN
Évêque de MENDE

Information Mgr François Jacolin

Une fin pour un nouveau départ

C’est donc le dernier numéro papier de « Église en Lozère ». Peut-être un jour quelqu’un étudiera l’évolution du bulletin diocésain du diocèse de Mende, du XIXème siècle à aujourd’hui. Quoiqu’il en soit, la collection des numéros sur près de deux siècles constitue une source particulièrement riche pour l’historien local.

Bien sûr, ce n’est pas sans une certaine nostalgie que l’on voit disparaître une vénérable institution comme « Église en Lozère ». C’est pour moi l’occasion de dire toute ma reconnaissance à celles qui se sont dévouées pour faire paraître régulièrement le revue diocésaine depuis maintenant près de onze ans que je suis évêque de Mende : Marie Perrier, Geneviève Tichet, Nolwenn Bottou.

Mais cette fin est l’occasion d’un nouveau départ adapté au monde « électronique » dans lequel nous vivons.

Ceux qui le désirent pourront recevoir une « news’letter » comme on dit dans le « franglais » du monde de la communication. Traduisons : un bulletin d’information envoyé régulièrement par courriel. Et pour ceux qui n’ont pas internet, une version papier leur sera envoyée contre remboursement des frais de la poste. Et il y aura toujours la page « religion » de « Lozère Nouvelle » largement consacrée aux nouvelles du diocèse.

Finalement, quelle que soit la nature du support, l’essentiel est que la communication soit vraiment au service de la communion entre tous dans notre Église diocésaine, à l’exemple de saint Paul dans ses lettres aux communautés qu’il avait fondées, à l’exemple aussi de saint Jean qui écrivait au commencement de sa première lettre :

Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or nous sommes, nous aussi, en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ. Et nous écrivons cela, afin que notre joie soit parfaite.

 

+ François JACOLIN
Évêque de Mende