Menu
En ce moment
Evénement Le temps de l'Avent et Noël

Le 2 décembre 2018, nous entrons en Avent

L’année des chrétiens est marquée par un grand nombre de fêtes plus ou moins importantes. Ces fêtes chrétiennes rappellent l’essentiel des évènements vécus par Jésus. Elles manifestent notre foi en lui, Messie et Fils de Dieu. (Matins d’Évangile, fiche n°22)

L’Église « déploie tout le mystère du Christ pendant le cycle de l’année, de l’Incarnation et de la Nativité jusqu’à l’Ascension, jusqu’au jour de la Pentecôte et jusqu’à l’attente de la bienheureuse espérance et de l’Avènement du Seigneur ».

La signification de l’Avent

Le temps de l’Avent (du latin adventus, « venue, avènement ») s’ouvre le 4ème dimanche précédant Noël.
L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï, et décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme parmi les hommes : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l’exception du péché. Chacun est appelé à la vigilance et au changement de vie. La parole des Prophètes, qui retentit en chaque liturgie dominicale de l’Avent, redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur, comme le rap-pellent également les autres lectures de la messe.

Le début de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique : celle-ci commence chaque année avec ce temps de préparation à Noël, pour s’achever une année plus tard à la même période. L’Avent, comme l’ensemble du calendrier liturgique catholique, aide les fidèles à revivre les grands événements de la vie et de l’enseignement du Christ, en particulier de sa naissance (Noël) à sa Résurrection (Pâques). L’Église relit et revit donc « tous ces grands événements de l’histoire du salut dans « l’aujourd’hui » de sa liturgie ».

Pour un temps de veille et d’attente joyeuse

Le père Pierre-Yves Girod de la paroisse de Saint-Chély, partage quelques idées pour vivre le temps de l’Avent en famille.

Le temps de l'Avent, Noël et la crècheLa crèche
Un mois de décembre sans crèche dans le salon, c’est comme un soir de Noël sans messe de minuit… impensable ! Dès le premier week-end de l’Avent, petits et grands se réjouissent d’installer les santons et cacher celui du petit Jésus !

Le calendrier de l’Avent
3, 2, 1… Tel un compte à rebours, le calendrier de l’Avent fait le décompte des jours restants avant le 25 décembre tant attendu par tous.
Faire cheminer son « mouton » Dans la crèche vous pouvez placer un petit mouton pour chaque membre de la famille. Chaque soir, chacun fait avancer son mouton vers Jésus : « En fonction des efforts faits, on avance plus ou moins mais on finit tous aux pieds de Jésus… on ne recule jamais, chaque effort compte !»

Un temps de prière autour de la crèche
Tous les soirs, allumez le sapin, les lumignons de la crèche (attention au feu ! ne pas oublier d’éteindre), baissez les lumières et prenez un temps de prière. Vous pouvez par exemple prendre le temps de regarder les santons en silence, chanter un petit refrain, lire une prière, donner une intention chacun son tour et finir par un Notre Père et un Je vous salue Marie.

Faire plaisir
Faire des petits sablés, les distribuer aux voisins isolés accompagnés d’une jolie image. Voilà une petite attention portée aux plus fragiles…

Faire bénir sa crèche
Inviter un prêtre pour faire bénir la crèche de la maison.

Visiter les crèches dans les églises
Faites le tour des crèches des églises, contemplez et recueillez-vous un instant.

Confession
Les habitants de Bethléem le soir de Noël ont eu cette terrible réponse  : «  nous n’avons plus de place  ». Ils étaient trop occupés à leurs affaires et n’avaient rien pour accueillir Joseph, Marie et l’enfant Jésus qui allait naître. Pour qu’à notre tour le soir de Noël nous n’ayons pas à dire à Jésus Christ «  nous n’avons pas de place pour t’accueillir dans nos cœurs », préparons la crèche de nos cœurs par une bonne confession.

Confectionner une couronne de l’Avent
Les quatre bougies symbolisent les quatre dimanches pour préparer Noël :
– Le premier dimanche invite à veiller dans l’attente du Seigneur.
– Le second fait entendre la voix de Jean-Baptiste qui incite à « préparer les chemins du Seigneur ».
– Le troisième appelle à la joie car « le Seigneur est proche ».
– Le quatrième annonce les événements qui précèdent immédiatement la naissance du Christ.
Que cette couronne de l’Avent, qui décore les maisons avant Noël, nous invite à préparer nos cœurs durant cette attente de Noël !

Une retraite spirituelle
Des retraites spirituelles en ligne pro-posées par deux familles spirituelles :
– Les Carmes : https://www.carmes-paris.org/avent-2018-notre-dame-du-mont-carmel/
– Les Dominicains : https://avent.retraitedanslaville.org