Menu
En ce moment
Information Conférence des évêques de France

 

 

Conférence des évêques de France

Paris, le 1er juillet 2019

CHANGEMENTS DE FONCTIONS

Élue lors de l’Assemblée plénière de printemps dernier à Lourdes, une nouvelle Présidence de la CEF entre en fonction ce jour, lundi 1er juillet. Le Conseil permanent est lui aussi renouvelé en partie à partir d’aujourd’hui.

Présidence de la CEF
La Présidence est constituée d’un président et de deux vice-présidents élus par l’Assemblée plénière pour un mandat de trois ans renouvelable une fois.

Conseil permanent de la CEF
Le Conseil permanent est l’organisme qui reçoit délégation de l’Assemblée plénière et devant laquelle il est responsable pour :
– veiller à l’exécution des décisions prises par l’Assemblée ;
– assurer la continuité de l’action pastorale d’une Assemblée à l’autre ;
– assurer la coordination du travail des commissions épiscopales, des conseils et des groupes de travail ;
– nommer les directeurs des services nationaux ;
– régler les questions urgentes qui n’exigent pas une décision de l’Assemblée ;
– préparer les sessions de l’Assemblée.

Le Conseil permanent se réunit une fois par mois, de septembre à juin. Il convoque une fois par an les présidents des commissions épiscopales et des conseils, une fois les archevêques métropolitains, et une troisième fois les deux groupes ensemble.

En bleu, les nouveaux membres au 1er juillet.

  • Mgr Éric de MOULINS-BEAUFORT, archevêque de Reims, président de la CEF, élu en 2019 ;
  • Mgr Dominique BLANCHET, évêque de Belfort-Montbéliard, vice-président de la CEF 2019 ;
  • Mgr Olivier LEBORGNE, évêque d’Amiens, vice-président de la CEF, élu en 2019 ;
  • Mgr Michel AUPETIT, archevêque de Paris, membre de droit ;
  • Mgr Jean-Pierre BATUT, évêque de Blois, représentant un diocèse de moins de 500 000 habitants, réélu en 2019 ;
  • Mgr Jean-Marc EYCHENNE, évêque de Pamiers, évêque ayant moins de 5 ans d’ancienneté dans l’épiscopat, élu en 2019 ;
  • Mgr Dominique LEBRUN, archevêque de Rouen, évêque ayant plus de 10 ans d’ancienneté dans l’épiscopat, élu en 2019 ;
  • Mgr Philippe MOUSSET, évêque de Périgueux et Sarlat, évêque ayant entre 5 et 10 ans d’ancienneté dans l’épiscopat, réélu en 2019 ;
  • Mgr Matthieu ROUGÉ, évêque de Nanterre, représentant un diocèse de plus d’1 million d’habitants, élu en 2019 ;
  • Mgr Pascal WINTZER, archevêque de Poitiers, représentant un diocèse de 500 000 à
    1 million d’habitants, réélu en 2019.

Le rôle de la Conférence des évêques de France

Le contexte historique, institutionnel, culturel, social et politique est en partie commun à l’ensemble des diocèses français. C’est pourquoi les évêques ont besoin de cet organisme qui, au niveau national, leur permet d’échanger entre eux sur les questions touchant la proposition de la foi dans les diocèses français. Cet organisme leur permet également de réfléchir ensemble sur des sujets sociétaux, sociaux, éthiques, etc. La Conférence épiscopale répond donc d’abord à un objectif de collégialité au service de l’Église catholique en France et de la société française. Elle a également un rôle de représentation auprès des pouvoirs publics et des médias.

Cependant, son autorité est une « autorité de service », autrement dit la Conférence épiscopale n’est pas un échelon intermédiaire entre le pape et les évêques : l’entière compétence de chaque évêque dans son diocèse demeure sauve.

 –

 

Information

Conférence des évêques de France

Lourdes, le 4 avril 2019

ÉLECTIONS

Nouvelle présidence pour la Conférence des évêques de France

Les évêques réunis en Assemblée plénière de printemps à Lourdes, se réjouissent d’avoir élu la nouvelle présidence de la Conférence des évêques de France. Elle prendra ses fonctions au 1er juillet 2019, pour un premier mandat de 3 ans.

– Président :

Mgr Éric de MOULINS-BEAUFORT
Archevêque de Reims
Jusqu’à présent président de la Commission doctrinale de la CEF ;

– Vice-présidents :

Mgr Dominique BLANCHET
Évêque de Belfort-Montbéliard
Jusqu’à présent président du Conseil pour les associations et mouvements de fidèles ;

Mgr Olivier LEBORGNE
Évêque d’Amiens
Jusqu’à présent président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat de la CEF

 

Leurs parcours

MGR ÉRIC DE MOULINS-BEAUFORT
PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE

Ordonné en 1991 pour l’archidiocèse de Paris, Mgr Éric de Moulins-Beaufort fut aumônier du collège Montaigne (1992-1993) ; directeur au séminaire de Paris et enseignant à l’École Cathédrale et au Studium du Séminaire de Paris (devenu Faculté de théologie Notre-Dame) ; aumônier du lycée Louis-le-Grand (1993-1995) ; curé de la paroisse Saint-Paul – Saint-Louis (2000-2005).
En 2005, il devint secrétaire particulier de l’Archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, fonction qu’il occupa jusqu’en 2008.
De 2009 à 2011, il fut professeur extraordinaire à la Faculté Notre-Dame et au Studium du Séminaire de Paris.
Entre 2008 et 2018, Mgr Éric de Moulins-Beaufort fut évêque auxiliaire et vicaire général de l’archidiocèse de Paris avant d’être nommé archevêque de Reims le 18 août 2018.
Mgr Éric de Moulins-Beaufort est membre du Conseil de direction de l’Association internationale Cardinal Henri de Lubac, du conseil de rédaction de la revue Communio, du conseil de rédaction de la Nouvelle revue théologique.
Au sein de la Conférence des évêques de France, Mgr de Moulins-Beaufort était jusqu’à présent Président de la Commission doctrinale.

MGR DOMINIQUE BLANCHET
VICE-PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE

Ordonné prêtre le 27 juin 1999 pour le diocèse d’Angers, Mgr Blanchet fut coopérateur à la paroisse Saint-Denis des Faluns (Doué-la-Fontaine) de 1999 à 2005 puis au sein de la paroisse Saint-Martin-en-Layon (Montigné-Briand) entre 2000 et 2005.
Mgr Blanchet fut délégué épiscopal à la pastorale des jeunes (2004-2010) et prêtre de l’équipe d’aumônerie diocésaine du MRJC (2004-2006).
De 2004 et 2015, il fut aumônier de l’association Foi et Lumière. Entre 2005 et 2006, Mgr Blanchet fut curé in solidum des paroisses Saint-Pierre-et-Saint-Jacques-en-Chemillois (Chemillé), Sainte-Bernadette-d’Aubance-et-Jeu (Saint-Lézin) et Notre-Dame-de-la-Colline (Saint-Georges-des-Gardes).
Puis, il devint vicaire général et délégué épiscopal au service des jeunes.
En 2008, il devint administrateur diocésain suite à la nomination à la Curie romaine, comme secrétaire de la Congrégation pour l’éducation catholique, de Mgr Jean-Louis Bruguès alors évêque d’Angers.
Suite à la nomination de Mgr Emmanuel Delmas, comme nouvel évêque du diocèse, Mgr Blanchet conserva ses fonctions de vicaire général et délégué épiscopal au service des jeunes.
En 2009, il est nommé modérateur de la curie.
Entre 2011 et 2013, Mgr Blanchet fut administrateur de la paroisse Saint-Maurille-en-Loire-et-Layon (Chalonnes-sur-Loire) puis curé de la paroisse Saint-Lazare-Saint-Nicolas (2013-2015).
Le 21 mai 2015, Mgr Blanchet fut nommé évêque de Belfort-Montbéliard.
Au sein de la CEF, Mgr Dominique Blanchet était jusqu’à présent président du Conseil pour les associations et mouvements de fidèles.

MGR OLIVIER LEBORGNE
VICE-PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE

Ordonné prêtre le 29 juin 1991 pour le diocèse de Versailles, Mgr Leborgne fut vicaire à la paroisse d’Élancourt-Maurepas (1991-1996) puis responsable diocésain des Journées Mondiales de la Jeunesse organisées à Paris (1996-1998).
En 1998, Mgr Leborgne fut nommé délégué diocésain à la pastorale des jeunes, fonction qu’il occupa jusqu’en 2001. De 2001 à 2003, il fut membre du service diocésain de formation avant de devenir en 2002, responsable de la formation permanente des prêtres, jusqu’en 2014.
Entre 1998 et 2003, Mgr Leborgne fut curé de la paroisse Sainte-Bernadette de Versailles.
Entre 2003 et 2004, il fut nommé vicaire épiscopal en charge de la formation. En 2004, il fut nommé vicaire général du diocèse de Versailles puis vicaire épiscopal pour les doyennés de Versailles (2004), vicaire épiscopal pour les doyennés du Vésinet (2005).
Entre 2010 et 2012, Mgr Leborgne fut le secrétaire général du synode diocésain organisé par Mgr Aumônier.
Entre 2012 et 2010, il fut conseiller ecclésiastique de la Confédération nationale des associations familiales catholiques.
Le 20 février 2014, Mgr Leborgne fut nommé évêque d’Amiens.
Au sein de la CEF, Mgr Olivier Leborgne était jusqu’à présent Président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat.

Membres élus au Conseil permanent de la CEF

L’Assemblée plénière d’avril 2019 a été l’occasion, pour les évêques, de procéder à la réélection de membres du Conseil permanent et à l’élection de nouveaux membres. Après avoir élu la présidence de la Conférence des évêques de France, les évêques ont donc réélu ou élu les membres suivants :

Sont élus pour un deuxième mandat de 3 ans :

Mgr Jean-Pierre BATUT
Évêque de Blois, représentant un diocèse de moins de 500 000 habitants ;

Mgr Philippe MOUSSET
Évêque de Périgueux et Sarlat, évêque ayant entre 5 et 10 ans d’ancienneté dans l’épiscopat ;

Mgr Pascal WINTZER
Archevêque de Poitiers, représentant un diocèse de 500 000 à 1 million d’habitants ;

Sont élus pour un premier mandat de 3 ans :

Mgr Jean-Marc EYCHENNE
Évêque de Pamiers, évêque ayant moins de 5 ans d’ancienneté dans l’épiscopat ;

Mgr Dominique LEBRUN
Archevêque de Rouen, évêque ayant plus de 10 ans d’ancienneté dans l’épiscopat ;

Mgr Matthieu ROUGÉ
Évêque de Nanterre, représentant un diocèse de plus d’1 million d’habitants.

Ces membres élus prendront leur fonction à partir du 1er juillet 2019, le Conseil permanent sera alors composé des membres suivants :

Mgr Éric de MOULINS-BEAUFORT, Archevêque de Reims, président de la CEF
Mgr Dominique BLANCHET, Évêque de Belfort-Montbéliard, vice-président de la CEF
Mgr Olivier LEBORGNE, Évêque d’Amiens, vice-président de la CEF
Mgr Michel AUPETIT, Archevêque de Paris et membre de droit du Conseil permanent
Mgr Jean-Pierre BATUT, Évêque de Blois
Mgr Jean-Marc EYCHENNE, Évêque de Pamiers
Mgr Dominique LEBRUN, Archevêque de Rouen
Mgr Philippe MOUSSET, Évêque de Périgueux et Sarlat
Mgr Matthieu ROUGÉ, Évêque de Nanterre
Mgr Pascal WINTZER, Archevêque de Poitiers

Pour mémoire, le Conseil permanent actuel (en fonction jusqu’au 30 juin) :

Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille, président de la CEF
Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier, vice-président de la CEF
Mgr Pascal DELANNOY, Évêque de Saint-Denis, vice-président de la CEF
Mgr Michel AUPETIT, Archevêque de Paris
Mgr Jean-Pierre BATUT, Évêque de Blois
Mgr François FONLUPT, Évêque de Rodez
Mgr Stanislas LALANNE, Évêque de Pontoise
Mgr Philippe MOUSSET, Évêque de Périgueux
Mgr Benoît RIVIÈRE, Évêque d’Autun
Mgr Pascal WINTZER, Archevêque de Poitiers

Rôle du Conseil permanent de la CEF

Le Conseil permanent est l’organisme qui reçoit délégation de l’assemblée pour :

Veiller à l’exécution des décisions prises par l’assemblée
Assurer la continuité de l’action pastorale d’une assemblée à l’autre
Assurer la coordination du travail des instances de la Conférence
Nommer les secrétaires généraux adjoints, les directeurs des services nationaux et certains aumôniers nationaux
Étudier les questions urgentes qui n’exigent pas une décision de l’assemblée
Préparer les sessions de l’assemblée plénière.

Le Conseil permanent comprend le président et les vice-présidents de la Conférence, l’archevêque de Paris (membre de droit) et six évêques élus (pour un mandat de trois ans renouvelable une fois). Le Conseil permanent se réunit deux à trois jours par mois, de septembre à juin, et plus souvent si nécessaire.

La composition du Conseil Permanent est constituée par un évêque :

D’un diocèse de moins de 500 000 d’habitants
D’un diocèse entre 500 000 et 1 million d’habitants
D’un diocèse de plus de d’1 million d’habitants
Un évêque ayant moins de 5 ans d’ancienneté
Un évêque ayant entre 5 et 10 ans d’ancienneté
Un évêque ayant plus de 10 ans d’ancienneté

 

Flash Conférence des évêques de France

Conférence des évêques de FranceParis, le 12 mars 2019
MESSAGE DU CONSEIL PERMANENT

 

Déclaration du Conseil permanent de la CEF

Chers frères et sœurs baptisés, fidèles de l’Église catholique présente en France,

Réunis comme tous les mois, évêques membres du Conseil permanent, nous souhaitons vous adresser un message au début de ce temps de carême qui est un temps de conversion. Le jour du mercredi des Cendres, en nous marquant le célébrant nous a dit : « Convertis-toi et crois à l’Évangile. »

Nous sommes, ensemble, très affectés et troublés par les révélations faites au sujet des actes parfois criminels commis par ministres ordonnés ou des consacrés sur des mineurs ou même des adultes dans l’Église universelle et chez nous aussi. Ces comportements immoraux nous scandalisent et atteignent notre confiance dans l’Église, dans ceux et celles qui pourtant ont consacré leur vie à Dieu. Des personnes victimes, souvent membres de nos communautés, ont révélé ce qu’elles ont subi et leur profonde blessure qu’elle soit psychologique, spirituelle ou corporelle. Nous les remercions d’avoir osé parler. Grâce à leur témoignage, une profonde prise de conscience s’est réalisée. Une grande opération-vérité s’est ouverte. Dans notre foi, la parole du Christ « La vérité vous rendra libres » (Jn 8,32) est à l’œuvre. C’est douloureux car le mal est profond. Avec le Pape François, nous disons qu’il s’agit d’abus de pouvoir, de conscience et d’abus sexuels.

Nous savions que l’Église est sainte de la sainteté de Dieu, mais qu’en elle se trouvent aussi des hommes et des femmes pécheurs, appelés pourtant par Dieu à être cette communauté qui, dans le temps de l’histoire, porte l’espérance des hommes et rend témoignage à sa bonté. Il est à l’origine de toute vie et par son Fils Jésus Il nous sauve du mensonge de nos vies et nous libère du poids du péché, de celui de la violence faite aux autres. Nous avons confiance en Lui et en son Église.

La fête de l’appel des catéchumènes, ce premier dimanche de carême, nous a fait vivre la fécondité de l’Église. Elle a accompagné l’œuvre de l’Esprit dans le cœur d’hommes et de femmes qui ont reconnu sa présence et se sont tournés vers elle pour être accompagnés dans leur expérience nouvelle. Les communautés chrétiennes les ont accueillis et guidés. De nombreux prêtres, des diacres, des consacrés, des fidèles laïcs leur ont donné le meilleur d’eux-mêmes, c’est-à-dire la Parole de Dieu, le témoignage sur Jésus, la vie en communauté, le souci des petits et des pauvres et encore la manière de trouver Dieu dans la prière du cœur et dans l’assemblée chrétienne !

Le message de Pâques déjà nous éclaire : « Ne craignez pas, c’est moi. La Paix soit avec vous ! ». Nous ne sommes pas abandonnés, nous sommes purifiés. Nous sommes remis devant notre vocation de baptisés !

Poursuivons notre mission de porteurs d’espérance. Nous allons continuer notre effort de conversion dans les domaines où certains ont péché. Nous allons poursuivre notre écoute des personnes victimes et travailler avec elles. Nous aurons besoin de chacun pour être des acteurs de vérité, pour apporter ses compétences pour rendre notre Église plus sainte dans la vie de tous ses membres et dans sa manière de vivre.

Oui, chers Frères et Sœurs, le Seigneur nous aime. Il nous renouvelle dans notre mission de baptisés. Entendons son appel : « Vous donc vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. » (Mt 5, 48).

Bon Carême, bonne montée vers Pâques à la suite du Christ-Sauveur.

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France

Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille, président de la CEF
Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier, vice-président de la CEF
Mgr Pascal DELANNOY, Évêque de Saint-Denis, vice-président de la CEF
Mgr Michel AUPETIT, Archevêque de Paris
Mgr Jean-Pierre BATUT, Évêque de Blois
Mgr François FONLUPT, Évêque de Rodez
Mgr Stanislas LALANNE, Évêque de Pontoise
Mgr Philippe MOUSSET, Évêque de Périgueux
Mgr Benoît RIVIÈRE, Évêque d’Autun
Mgr Pascal WINTZER, Archevêque de Poitiers