Menu
En ce moment

Soutenir l’Église : un défi, un devoir, une joie !

L’Église, c’est vous, c’est moi. Pour la faire vivre, il faut que chacun apporte son grain de sel (nous sommes le sel de la terre).

Il y a ceux qui donnent de leur temps, de leurs compétences, de leur argent, de leur prière… Suivant nos charismes, nos possibilités et notre bonne volonté, l’Église vit et poursuit sa mission.

Vous portez le désir de soutenir votre Église de Lozère ?

  • Soutenir en devenant bénévole

Le mieux est d’entrer en contact avec sa paroisse.
Les tâches quotidiennes ou plus ponctuelles sont nombreuses, et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues : entretien des lieux de cultes (ménage, remplacement des ampoules, entretien des différents matériels tels micros, linge liturgique, etc.) – accueil – secrétariat – informatique – bricolage – rédaction – reportages photos – accompagnement – catéchèse – aumônerie – préparation aux sacrements – distribution de tracts – chorale – bouquets liturgiques – décoration – prière – organisation de réunions ou d’événements – bénévolat au sein d’une association – impression des feuilles paroissiales – etc.

N’hésitez donc pas à contacter votre paroisse ou l’association qui semble correspondre à vos compétences et votre sensibilité.

  • Soutenir en donnant au Denier de l’Église

ImpressionLe Denier de l’Église est la ressource essentielle de votre diocèse.
C’est lui qui permet de verser un traitement aux prêtres, de financer la formation des séminaristes et de verser un traitement aux salariés de l’Association diocésaine.
Donner au Denier de l’Église n’est pas un don comme les autres ; il relève de notre responsabilité à tous.

 

 

 

Même les petits budgets peuvent participer au Denier. Même si vous ne pouvez donner qu’une somme modeste, votre geste compte et participe lui aussi de manière indispensable à faire vivre les prêtres. N’hésitez pas à souscrire à un micro-don, car additionné aux autres participations, il donne beaucoup de fruits : « Les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

Pour tous renseignements, n’hésitez pas à contacter le service Economat via le mail : denier@diocese-mende.fr.

  • Soutenir en faisant un legs

Visuel_LegsLes legs permettent en effet à votre Église de bénéficier d’une certaine pérennité dans le temps. Grâce aux legs de bienfaiteurs, l’Église de Lozère arrive à équilibrer ses finances.

Pourquoi faire un legs ?

Donner, à la fin de sa vie, c’est exercer sa liberté et sa maîtrise sur ses biens matériels, en s’offrant la possibilité de réserver une part au plus faible (association caritative), ou aux valeurs spirituelles et missionnaires (l’Église). C’est aussi une dernière façon de continuer à faire du bien, comme nous l’avons fait tout au long de notre vie.

Pourquoi léguer à l’Église ?

Le choix est vaste pour aider les plus démunis à travers des associations caritatives. Le legs à l’Eglise est cependant d’une autre nature :

  •  Il permet à l’Église de fonctionner, tout simplement.
  •  Il est un témoignage de notre attachement, de notre appartenance à cette Église, et de notre souci de la soutenir. C’est une garantie pour l’avenir de notre Église et pour les générations qui nous suivent.
  • Il est, pour ceux qui nous entourent, une affirmation de notre foi, de nos convictions profondes, de nos choix et de nos priorités.A noter : Le legs à l’Église est exonéré de tout droit de succession

Que léguer à l’Église ?

Tout type de bien (numéraire, compte titres, bien immobilier, meubles…)
Sous toute forme (legs universel, particulier, en nue propriété, assurance-vie…)

Comment faire un legs à l’Église ?

Il faut rédiger un testament et léguer à « l’Association Diocésaine » de votre département. Pour l’Eglise catholique, ce sont en effet les Associations Diocésaines qui sont habilitées à recevoir les legs. Il en existe une dans tous les départements, au sein de chaque Evêché (ou la Mense épiscopale des diocèses de Metz et Strasbourg).