Église catholique en Lozère
20 mai 2024 |

Semaine missionnaire mondiale 2021

Il nous est impossible de nous taire
sur ce que nous avons vu et entendu ” (Ac 4,20).

Tel est le thème retenu pour la semaine missionnaire mondiale 2021.

Alors que Pierre et Jean viennent de guérir “au nom de Jésus Christ ” (Ac 3,6), un homme qui était infirme à la Belle Porte du Temple de Jérusalem, les autorités religieuses leur interdirent formellement de “prononcer ou d’enseigner le nom de Jésus” (Ac 4, 18).

Pierre et Jean leur répliquèrent : “Qu’est ce qui est juste au yeux de Dieu : vous écouter ? Ou l’écouter, lui ? A vous d’en décider ! Nous ne pouvons certes pas, quant à nous, taire ce que nous avons vu et entendu” (Ac 4,19 – 20).

Et nous aujourd’hui ? Ici, en France, en Lozère, la mission est-elle toujours un impératif dans nos cœurs, nos foyers, nos paroisses ? Bien évidemment, puisque c’est le sens même de l’Église que d’entretenir en chacun et dans l’Assemblée des baptisés, cette flamme, cette force, cette envie, de témoigner de l’amour de Jésus pour les hommes, les femmes et les enfants de 2021.

La Semaine missionnaire mondiale est une occasion, parmi d’autres, de réveiller en nous cet appel de Jésus qui nous demande de transmettre jusqu’aux confins de la Terre sa bonne nouvelle. Mais quelle bonne nouvelle ? Celle-ci : “ Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3.16).

Cette bonne nouvelle est extraordinaire: par amour pour chacun de nous, Jésus a offert sa vie sur la Croix pour que tout homme, femme, enfant où qu’ils vivent sur la surface du globe, s’ils croient en lui et (donc) vivent, agissent dans sa lumière, soient sauvé. Et que leur vie, dès aujourd’hui, soit éternelle.

Répondre à l’Amour par l’Amour nous sauve. Alors, quelle joie de faire, de prier, de susciter, de donner pour que cette bonne nouvelle touche, atteigne, rejoigne TOUS les hommes, femmes, et enfants de notre temps. Des centaines de millions d’hommes n’ont jamais entendu ce message d’amour.

Les Œuvres Pontificales Missionnaires, partout dans le monde, aident les 1500 diocèses les plus démunis : construction d’Églises, financement de la formation des séminaristes, des catéchistes, aide aux écoles catholiques pauvres… Or, la quête du “dimanche des Missions” a baissé, en dix ans, de près de 40%. Elle représente, en moyenne, moins d’un euro par catholique pratiquant. Nous pouvons faire davantage !

Cette semaine, Missionnaire Mondiale nous est donc donnée par l’Église pour servir un réveil en nous.

Oui, je veux concrètement aider la Mission ; oui, je peux donner pour la Mission à la quête du 24 octobre ; oui, je veux que la bonne nouvelle de Jésus rejoigne tous mes frères et sœurs de la terre, partout, et spécialement là où c’est le plus difficile de rencontrer Jésus.

Philippe Rey, responsable diocésain
pour la mission universelle de l’Église

Propositions aux Lozériens

Soutenons les jeunes Églises, les Églises persécutées, les Églises pauvres.

  • Vêpres sur RCF, célébrées tout au long de la semaine par l’équipe diocésaine de la MUE avec nos Sœurs polonaises et sénégalaises, le P. Jean de Dieu, congolais et des laïcs français. 
  • Veillée de prière : samedi 23 octobre à 18h à l’église de Montrodat. Chaque année, la veillée a lieu dans une église, successivement dans chacune des 5 paroisses. Venez nombreux à Montrodat ! 
  • Prière continue du diocèse : sur  proposition des Œuvres pontificales missionnaires, notre diocèse priera spécifiquement pour les missions et pour la Mission, le dernier dimanche d’octobre : le 31. Toutes les communautés religieuses, les familles, les prêtres, les personnes seules, les jeunes et les moins jeunes sont invités à prier ce jour-là, dans l’unité et au sein de chacun de nos lieux de vie. 
  • Dans les paroisses, des livrets d’animation liturgique, des images-prière et des calendriers pour les enfants du KT permettront à tous de vivre cette Semaine missionnaire. 
  • Enfin, dimanche 24 octobre, « Dimanche des Missions » : louange et intercession au cours de la messe dominicale.
  • Sans oublier la quête du 24 octobre : ce dimanche-là, dans toutes les églises du monde, du Burkina Faso au Guatemala, du Canada aux Iles Salomon en passant par Châteauneuf-de-Randon, tous les fidèles catholiques sont invités – selon leurs moyens – à participer à ce grand élan missionnaire en donnant à la quête. En 10 ans en France, les résultats de la quête ont baissé de 40%. Ils représentent en moyenne 1 euro par catholique pratiquant. Nous pouvons faire mieux.

Prière pour la Semaine missionnaire mondiale