Église catholique en Lozère
25 juin 2022 |

Promulgation des Projets Paroissiaux Missionnaires

Élaborés de manière synodale, les 5 projets ont été publiés à Pentecôte

En ce dimanche de Pentecôte, étaient promulgués et diffusés les projets missionnaires des 5 paroisses. Fruits de la prière, de la réflexion et du discernement des Assemblées paroissiales, organisées au cours de l’année pastorale, ces projets ont été rédigés par des équipes pilotes, sous la conduite des Equipes d’Animation Paroissiale. Les orientations votées pour les 3 prochaines années seront mises en œuvre à travers différentes actions précises, simples, concrètes et évaluables. Vous trouvez ci-après les projets des 5 paroisses.

Les services du diocèse, l’Enseignement catholique mais aussi différents mouvements d’Église, ont pris part à la démarche synodale, voulue par le Pape François. Plutôt que de parler de synodalité, nous avons fait le choix d’en faire l’expérience.

 

 

 

Quelques convictions

 

La mission que le Seigneur a confié aux apôtres possède :

 

Une dimension universelle :

« Allez, de toutes les nations faites des disciples », « Avec l’Esprit Saint
qui « fait toutes choses nouvelles. ».
Il s’agit bien pour nous de rejoindre tous ceux qui vivent sur notre paroisse. Un appel à vivre en proximité avec tous, à sortir pour rejoindre ceux qui sont loin. 

Une vie de fraternité :

Il s’agit de vivre cette proximité comme signe d’un amour gratuit de Dieu qui se donne, de témoigner de la tendresse de Dieu : « Ce qui montrera à
tous que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres. »

Des réalités spécifiques à notre paroisse à prendre en compte 

L’hyper ruralité : de grandes distances entre les villages et les bourgs,
dispersion, isolement. Une réalité agricole très vivante. Une présence importante du monde de la santé : Trois EHPAD, 1 hôpital, 2 Maisons de santé. L’œcuménisme : Une forte présence de frères et sœurs protestants dans plusieurs villages. Notre paroisse attire beaucoup de monde l’été : Causses, Cévennes, Tarn …

 

Projet Missionnaire

 

A : Aller rencontrer les personnes chez elles, là où elles vivent

  

  Pour pouvoir rencontrer les personnes là ou elles vivent, et être proche du monde rural :

 

1.       Organiser des visitations régulières :

Elles sont préparées en lien avec l’EAP, les ELA, et les visiteurs, .il s’agit pour les  prêtres de prendre le temps d’aller rencontrer les gens dans les villages, là où ils sont, au cours d’une journée de « visitation ».

 

    2.  Favoriser les traditions populaires, pèlerinages, bénédictions.

         Utiliser ce qui existe déjà et en faire des moments forts de rencontre

         Pèlerinage à Saint Gervais et Protais, et à Cros Gernon, (Bénédiction des pâturages, des troupeaux et des bergers)

         Bénédiction des récoltes en octobre dans les Cévennes,

         Bénédiction des barques à ND de La Malène au mois de mai

         Pèlerinage à ND du Rocher fin mai

         Fête du 15 aout : au Mas de Val (pour garder et développer le lien avec les
jeunes du Causse Méjean en charge de cette fête votive devenue « la fête
du Causse », symbole d’union et de solidarité sur le Méjean.

         Pèlerinage diocésain à ND de Quézac le 4 septembre 2022

         Bénédiction des cartables en septembre lors de la rentrée scolaire.

 

3. Vivre des moments festifs

qui motivent autant les jeunes que les familles

 

  Dans les petits villages, il n’y a pas la messe souvent : prendre le temps lorsqu’il y en a une, d’inviter largement aux alentours, d’en faire un moment festif : messe, apéritif, repas partagé….

 

– Mettre en valeur la fête de Notre Dame de Fatima avec nos frères et sœurs portugais, les impliquer largement dans la préparation.

 

Favoriser les moments conviviaux réguliers, où tous peuvent être accueillis : familles, personnes malades, handicapées, migrants… : messes, repas, tables ouvertes, repas chez les habitants volontaires.

 

– Accompagnement des personnes seules, malades, handicapées chez elles avec le Service Évangélique des Malades ; ou en centre de soins avec les aumôneries de maisons de santé

 

B :Célébrer ensemble notre foi

 

4. Soigner la beauté des célébrations :

 

équipe de chant, équipe liturgique, chorale, musiciens, ce qui implique des formations. 

– Accueillir à l’entrée de l’église avant le début de la messe pour donner la feuille de chant : L’Église est une famille, permettre aux gens d’en faire l’expérience : en étant accueilli chaleureusement en arrivant… prévoir une ou deux personnes chargées de cet accueil au début de la messe. Dans cette famille, tout le monde a sa place les grands comme les petits.

 

– Que ce soit un beau moment : Que les petits ne vivent pas ce moment comme une corvée, mais puissent le vivre bien.

 

5.  Privilégier l’éveil à la foi des tout-petits :

 

  Inviter les parents à des rencontres d’éveil à la foi avec les jeunes enfants Trouver une ou deux personnes pour s’en occuper. Annoncer les dates très tôt, déjà en début d’année, et les rappeler ensuite

 

6. Proposer régulièrement (1 ou 2 fois par trimestre) une messe des familles avec les enfants, et les jeunes, avec une prise en charge des enfants pour un temps d’éveil à la foi des tout-petits pendant les lectures et le sermon. Les enfants reviendront à l’offertoire. Il est important de les faire participer (offrande de dons, notre Père, bénédiction au moment de la communion). Prévoir les dates dés la rentrée prochaine pour mieux impliquer les parents. Mise en place d’un temps d’aumônerie pour les collégiens

 

7.  De Temps en temps délocaliser lesrassemblements

 

 

C : Proposer des temps de formation

 

8. Rencontres de partage biblique :

     Cette année nous proposons de lire l’évangile de Saint Luc. Nous invitons les gens dans chaque village à pouvoir se rencontrer pour ce temps de partage.  Trouver des animateurs et les former pour mettre en place ces temps de partage. Cette proposition, dans les villages où c’est possible, pourra se vivre avec nos frères et sœurs protestants.

 

9. Formation liturgique

Réunir une ou deux fois par an les équipes liturgiques dans les communautés locales pour un temps d’échange, de formation ( sens de la liturgie, chants, psaumes, lectures. Proposer aussi les formation diocésaines. Une fois par an, proposer un temps de relecture pour le Service Évangélique des Malades, et les équipes funérailles liturgiques

 

10. Proposer à ceux qui le souhaitent de découvrir et créer un « Groupe Alpha »,

 

11. Découvrir ce qu’est une Équipes CVX : Communauté Vie Chrétienne

 

12. Faire connaître le scoutisme : prendre contact avec les responsables diocésains sur notre paroisse pour voir comment favoriser la participation des jeunes.

 

 

D : Développer la communication                   

                 La communication ne passe pas toujours bien. Il y a du travail encore pour arriver à « faire paroisse ensemble », pour avoir envie de se rassembler malgré les
distances, de se rencontrer de temps en temps toute la paroisse.

 

13. Encourager les équipes ELA, proposer des équipes de veilleurs dans chaque village ou commune pour assurer le lien entre la paroisse et leur village, les identifier et les faire connaître.

 

14. Diffusion du « Trait d’Union » par mail, par papier, boîte aux lettres.

 

15. Garder le contact avec les gens après un baptême, mariage, obsèques… Envoyer une carte d’anniversaire de baptême, de confirmation, de mariage.

 

    16. Élaborer et diffuser le dépliant : « Guide de la paroisse 2022-2023 » avec
les noms de tous ceux qui ont une responsabilité dans la paroisse.

 

18 Encourager le covoiturage : Inviter les « chauffeurs » à se faire connaître.

 

19. Prévoir au moins une fois par an une assemblée paroissiale
pour évaluer la mise en œuvre du projet paroissial, et ce qui doit être amélioré et encouragé.

 

20. Organiser une sortie paroissiale annuelle pour favoriser les rencontres entre nos 5 communautés locales.

.

 

 

PROJET PAROISSIAL MISSIONNAIRE 2022 – 2025

 

« Vous serez mes témoins », dit Jésus à ses disciples (Actes des Apôtres 1,8). Dans la force de l’Esprit Saint, nous voulons témoigner concrètement par notre vie quotidienne de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus. ´Le Royaume de Dieu s’est approché de vous’ : Comme Saint Privat, nous voulons traduire en actes cette parole de Jésus auprès de tous les habitants de notre paroisse, des 5 communautés locales du Bleymard, de Chanac, de Mende, de Rieutort et du Valdonnez. A travers des relations simples et fraternelles, nourris par une vie de prière régulière, personnelle et communautaire, nous voulons aller vers chacun. Nous voulons annoncer l’Evangile, servir nos frères et sœurs, en particulier les plus isolés et les plus fragiles, célébrer avec joie notre foi. Les assemblées paroissiales des 20 novembre 2021 et du 12 mars 2022 ont conduit aux orientations suivantes pour les trois prochaines années.

 

1ère orientation : Déployer la fraternité en tissant des liens

Dans les Evangiles, Jésus va à la rencontre de personnes très différentes. Il ne peut y avoir d’Eglise sans un accueil de tous. Il est indispensable de favoriser les liens entre la communauté chrétienne, les familles et les personnes d’horizons et de convictions divers. L’Eglise doit favoriser les liens fraternels et la rencontre. Elle grandit par son ouverture à tous. Nous aurons à cœur de nous parler, de tisser des liens entre groupes et générations, pour mieux nous connaître.

1. Préciser les missions de l’accueil paroissial pour développer une attitude d’écoute, de bienveillance, et se poser en véritable relais, à la manière des veilleurs.

2. Organiser des rencontres (conférences et débats sociétaux ; partage d’Evangile ; jeux ; marche…) une fois tous les deux mois, entre octobre et mai, dans chaque communauté locale.

3. Organiser une biennale : un évènement festif tous les deux ans autour d’un thème fédérateur pour réunir le plus grand nombre.

4. Créer un parcours de découverte du patrimoine religieux de la paroisse (cathédrale, églises, calvaires…) à destination des touristes, pèlerins, paroissiens et en lien avec les partenaires locaux (commerçants, mairies, office de tourisme, associations…).

5.Retravailler le registre des chants et les faire apprendre dans les différentes communautés locales, grâce à la création d’une équipe paroissiale.

6. Mieux identifier l’accueil paroissial en revoyant la signalétique (à partir de la place Chaptal) et l’aménagement extérieur.

2ème orientation : Aller à la rencontre de chacun de manière personnelle afin que chacun trouve sa place

La solidarité, pilier de l’Eglise, doit être au service de la foi et renforcer les liens fraternels qui nous unissent. Chacun de nous a du prix aux yeux de Dieu et chacun a quelque chose à apporter. Chacun doit pouvoir être reconnu pour lui-même quel que soit son chemin de foi. C’est en prenant le temps, en ouvrant nos yeux, nos oreilles et nos cœurs que nous pourrons repérer et aider ceux qui ont besoin d’être soutenus, secourus et reconnus.

7. Créer des rencontres fraternelles en s’appuyant sur les personnes déjà en lien avec les plus fragiles et les plus démunis.

8. Renforcer les liens avec les personnes qui traversent des moments douloureux (deuil, maladie, solitude). Après chaque funérailles, reprendre contact avec les proches touchés par ce deuil, les visiter et les écouter.

9. Lister des services concrets pouvant être confiés à des personnes qui prendront ainsi leur place dans la vie de la paroisse.

3ème orientation : Accompagner les parents dans la transmission de la foi à leurs enfants. Chercher à les impliquer, à les fidéliser

La famille reste un lieu de ressource et de sécurité. Elle est comme une petite Eglise dans laquelle on partage, on grandit, on se nourrit de la foi chrétienne, tout au long de notre vie. Par leur amour, leurs attitudes et leurs pratiques, les parents témoignent de la foi à leurs enfants. La Parole de Dieu s’annonce en s’inscrivant dans une histoire de foi, en famille et en Eglise.

10. Inviter les parents à participer aux rencontres de catéchèse avec leurs enfants.

11. Favoriser la mise en œuvre de la catéchèse dans les établissements catholiques d’enseignement de la paroisse.

12. Organiser un rassemblement annuel pour une rencontre des parents des nouveaux baptisés avec les familles de l’éveil à la foi.

13. Favoriser le regroupement des célébrations de baptêmes pour faire découvrir combien le baptême est une réelle entrée dans la communauté de l’Église.

4ème orientation : Rejoindre les jeunes là où ils sont

Dieu est toujours jeune ! Les jeunes sont l’Eglise d’aujourd’hui. Grâce à eux, la foi peut s’exprimer de manière vivante et toujours joyeuse. Ils ont toute leur place dans l’Eglise. Nous voulons faciliter leur présence et leur prise de responsabilité, sans pour autant ne compter que sur eux. Notre communauté chrétienne a la chance de compter en son sein des jeunes qui grandissent dans la foi, qui la vivent librement et pleinement. Nous voulons permettre aux jeunes de découvrir la paroisse, les différents groupes et les engagements possibles. Ils ont besoin de nous et nous avons besoin d’eux.

14. Faire connaître les activités, les camps, les retraites à destination des jeunes grâce aux jeunes qui iront témoigner dans les écoles, collèges, lycées, lieux de formation.

15. Nommer un référent jeune au sein de la paroisse pour coordonner toutes les propositions à destination des jeunes.

16. Rejoindre les jeunes étrangers et leur permettre de participer à la vie de la communauté paroissiale et dans les groupes de jeunes grâce à des propositions conviviales et ludiques.

17. Encourager des jeunes à animer des messes.

18. Réaliser le « Vitrail jeunes » avec une équipe qui rend compte de ce que les jeunes vivent, avec parution trois fois par an.

Nous avons tous quelque chose à apporter pour que ces 18 actions voient concrètement le jour. Témoins et pèlerins, avançons ensemble dans la force de l’Esprit !

Esprit Saint,

Tu fais de nous des témoins.

Par l’intercession de Saint-Privat,

fais de nous des frères.

Donne-nous d’aller à la rencontre de tous,

pour grandir ensemble

dans la foi, l’espérance et l’amour.

Amen.

 

PAROISSE DE  LANGOGNE

Mise en place du projet paroissial missionnaire

 

         Deux assemblées nous ont réuni les samedi 12 mars et 30 avril 2022, afin de discerner en paroisse quel était le projet missionnaire qui convenait le mieux à tous.

          Une participation relativement faible dans ces deux assemblées, compte tenu que c’était l’ensemble de la paroisse qui était concernée par cette démarche. Mais un bon état d’esprit de ceux et celles qui se sont investis dans ces deux temps forts. De bons échanges et même une joie de se retrouver ensemble pour prier, réfléchir, dialoguer et partager ensuite le verre de l’amitié.

          Dans cette première journée, nous avons effectué d’abord un bilan de tout ce qui se passait de bien et de beau sur notre paroisse et qu’il fallait garder à tout prix. Et dans un deuxième temps nous avons abordé ce qui était en difficulté ou à améliorer.

         A partir de ces constations, qui ont permis de bons échanges dans le respect de nos différences, nous avons effectué une sorte de récolte de projets missionnaires. Une trentaine de projets missionnaires ont été proposés par cette première assemblée.

          Ces projets ont été ensuite classifiés par l’équipe EAP en quatre grands thèmes : la prière – la formation – l’animation liturgique – la convivialité.

          Le samedi 30 avril, nouvelle assemblée paroissiale. Pendant celle-ci, un premier vote pondéré où chacun disposait de sept cailloux blancs, a permis de mettre à jour le thème qui convenait le mieux à l’ensemble de la paroisse.     Le  thème de la convivialité ou encore vie fraternelle est apparu comme la première préoccupation des participants.

          Dans les différentes propositions qui faisaient partis de ce thème (10 au total), un second vote a permis d’en déterminer trois à réaliser pour l’ensemble de notre paroisse :

N°1 : Organisation chaque année d’un rassemblement paroissial

N°2 : La célébration des fêtes patronales dans les diverses églises

N°3 : L’organisation de covoiturage pour se rendre aux différentes célébrations

          Compte tenu de nos effectifs, il est apparu sage à l’équipe EAP de s’attacher pour l’instant à la mise en place d’un seul projet, le N°1, pour ne pas poursuivre « plusieurs lièvres à la fois ». Tout en gardant la possibilité de mettre en place les autres propositions en fonction des personnes prêtes à s’y investir.

          Il a été décidé lors de notre dernière réunion EAP de constituer un groupe de travail, à partir de la rentrée de septembre, pour bâtir ensemble un rassemblement paroissial qui pourrait avoir lieu vers le printemps 2023.    

         Pour ce faire nous sommes invités dès maintenant à rejoindre ce groupe de travail en s’inscrivant auprès de l’équipe EAP.

          La réflexion sur la mise en place de ce rassemblement paroissial ou d’autres projets si il y a lieu, va nous permettre pendant tout une année de nous retrouver ensemble, en paroisse, pour prier, réfléchir, dialoguer et construire ce rassemblement. Toujours dans cet esprit de synodalité qui nous est demandé par le Pape François ainsi que notre Evêque.

          Nous croyons pouvoir dire également que l’organisation et la mise en place de ces deux assemblées paroissiales ont permis à l’équipe EAP de trouver une certaine cohérence. Ce travail effectué ensemble nous permet de grandir dans la confiance les uns envers les autres et renforce notre désir de nous mettre au service de notre paroisse et de l’Eglise en général. Marche après marche, réunion après réunion…nous continuons.

 

 

Projet pastoral paroissial missionnaire

Paroisse Saint Frézal de Marvejols

 

Rappel de la  triple mission de la paroisse :

·         annoncer l’Evangile, célébrer, servir. 

Regard sur la vie actuelle de la paroisse :

·         – 3 prêtres in solidum, 3 prêtres associés, 3 diacres, 1 EAP, 6 communautés locales avec leur ELA.

·         – 17 écoles primaires dont 6 catholiques, 3 collèges dont 1 catholique, 3 lycées dont 2 catholiques, de nombreux établissements spécialisés.

·         – Des groupes  de KT,  des aumôneries (jeunes, santé, prisons, Pastorale des migrants), des services d’église, des mouvements.

·         – En 2019 (avant COVID) :77 baptêmes, 42 premières communions, 31 professions de foi, 15 confirmations, 15 mariages, 201 obsèques.

Observation : depuis le début de la pandémie : Baisse générale de la participation à la messe dominicale, des inscriptions au kt, des 1ères Communions, des Professions de foi, des Confirmations, des Baptêmes, des Mariages, des Obsèques religieuses.

Constat : l’Eglise ne semble plus être un repère incontournable mais on continue à s’adresser à elle lors d’événements majeurs de la vie.

Question : comment vivrons-nous en Eglise demain ?

Notre Evêque a demandé à l’E A P  d’élaborer un Projet Pastoral Paroissial pour les 3 années à venir,  émanant  du plus grand nombre  possible de fidèles. Cette Synodalité, recommandée par le Pape,  nous place sous l’action de l’Esprit-Saint, alors même que nous  commençons à  envisager ensemble de nouvelles manières de vivre en Eglise.

Après un long temps d’écoute et de discernement, 3 grands axes d’orientations pastorales missionnaires  ont été retenus.

·         La vie des communautés  locales

·         La famille

·         Les jeunes

 Si ces orientations répondent  aux préoccupations particulières de notre Eglise paroissiale, elles ne constituent pas le tout de la Pastorale de demain. Evidemment, les différents secteurs pastoraux poursuivent leur activité (Aumôneries, Préparation aux Sacrements, Mouvements et Services).  Leur importance est capitale,  comme leur contribution à la vie de la communauté paroissiale.  C’est pourquoi ils continueront à être accompagnés et encouragés à rechercher la synergie et  l’union, au service du Corps entier.

Un mot sur la Synodalité : ce projet pastoral ne constitue pas un aboutissement mais une mise en route vers la manière d’être en Eglise….

 1 – Vie des Communautés

Objectifs :

·         Unifier les 3 dimensions de la vie des communautés locales : annoncer, célébrer, servir

·         Faire que l’Assemblée dominicale soit le cœur de la vie de la communauté, même en l’absence d’Eucharistie.

·         Ouvrir notre paroisse et ses communautés locales aux réalités du monde et aux périphéries

Moyens :

·         Les communautés  se réunissent tous les dimanches en Assemblée Dominicale.   En l’absence d’Eucharistie, l’Assemblée se réunira autour de la Parole de Dieu.

·         La communauté mettra  en place un Comité de suivi dont la mission sera de

§  Proposer le cadre liturgique d’une Assemblée dominicale autour de la Parole,

§  Former des personnes à l’animation d’une liturgie de la Parole de Dieu, avec accompagnement et relecture.

·         Soutenir l’ouverture aux réalités du moment (personnes âgées,  isolées,  malades, handicapées, le monde agricole, le monde de la Santé, l’œcuménisme et l’interreligieux, l’accueil des nouveaux arrivants  et bien d’autres encore…)

·         Encourager les ELA dans ce mouvement « en sortie » à proposer 1 ou 2 actions concrètes spécifiques par communauté locale (Repas partagés, visitations, fête des récoltes, fêtes de village…)

 

2 – Familles

Objectifs :

·         Accompagner les familles et les jeunes enfants

·         Proposer des lieux de rencontres et d’échanges

·         Proposer des lieux d’annonce de la foi pour les enfants comme pour les parents.

Moyens :

·        L’EAP constitue une équipe dont la mission sera d’unifier, sur la paroisse, l’Eveil à la foi, la Catéchèse, la Pastorale des jeunes et de la famille, l’accompagnement des sacrements.  Cette équipe proposera  régulièrement des rassemblements des familles (messes ou autres, avec des propositions pour les enfants et les parents).

 

3 – Jeunes

Objectifs :

·         Favoriser la participation des jeunes à la vie de l’Eglise.

·         Accompagner les jeunes dans leur développement, leurs recherches et leurs projets.

Moyens :

·         L’EAP constitue une équipe  appelée à porter la pastorale des jeunes, à l’articuler avec la vie paroissiale, à  proposer des assemblées des jeunes préparées et animées par des jeunes.

·         Communiquer sur  les réseaux sociaux pour créer une communauté des jeunes de la paroisse.

 Puisse l’Esprit – Saint nous aider à la mise en place et à la réalisation de ce projet, tout pour la gloire de Dieu et le salut du monde !

 

 

PAROISSE SAINT-JACQUES    SAINT-CHELY D’APCHER

PROJET PAROISSIAL MISSIONNAIRE

A la demande de notre père évêque dans sa lettre pastorale, L’équipe d’animation paroissiale vous propose un projet paroissial missionnaire pour les trois années à venir. Nous souhaitons que, dans ce projet, chacun soit acteur et puisse vivre sa foi en toute confiance. Suite aux deux assemblées paroissiales qui ont eu lieu en novembre 2021 et en mars 2022, il est ressorti plusieurs axes de réflexion autour d’un thème principal : LA FAMILLE, qui se décline en plusieurs points.

 « REUNIR LA FAMILLE DANS UN ESPRIT DE FAMILLE »

 Familles sous toutes ses formes et dans toutes ses diversités. Etre proche de chacun, venir vers vous, vous écouter, vous rejoindre dans votre vie, votre travail, vos activités. En pensant fortement aux familles loin de l’Eglise, aux familles vivant des situations « particulières », aux familles de migrants, nombreuses sur notre paroisse.

 

ENJEUX DES ANNEES A VENIR

 

MOYENS

 

Vivre les cinq essentiels de la vie chrétienne dans chacune des activités pastorales : prière, fraternité, service, formation, évangélisation.

 

1 – Se mettre au service du développement et de la croissance de la foi dans les familles

 

CATECHISME :  Temps de catéchèse vécu localement avec la possibilité d’une préparation commune à l’échelle de la paroisse pour soutenir les catéchistes.

Possibilité de regrouper des équipes de différents âges et/ou de deux  communautés locales pour certaines activités. (à l’aide d’un parcours adapté).

Cinq temps forts paroissiaux annuels : rentrée, Avent, Carême, Pâques, fin d’année. Retraite commune de préparation à la première communion.

L’éveil à la foi est à amplifier en multipliant les propositions.

 ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS :

Les aider dans leur rôle d’éducateurs de la vie et de la foi.

Temps de formation spécifique dans le cadre de la catéchèse familiale ou des temps forts.

Proposition de célébrations communes, parents – enfants : veillée de prières, messes animées par les jeunes, temps de réconciliation, messes des familles.

Implication des parents dans des tâches concrètes et matérielles lors des temps forts.

Proposition de temps de formation sur des thèmes liés à la vie de la famille et de la société. (faire venir des intervenants extérieurs à la paroisse).

Soutenir et encourager les grands parents dans leur rôle de témoins  privilégiés de l’annonce de la foi.

Préparation renouvelée et missionnaire du sacrement du baptême et du mariage.

Accompagnement et suivi des familles en deuil.

 

 

2 – Favoriser le lien entre l’ancrage local et l’ensemble de la paroisse

 DEVELOPPER LES PROPOSITIONS LOCALES :

Messes lors des fêtes de villages et pèlerinages locaux, préparation avec les paroissiens.

Chapelet et chemin de croix dans les petits villages suivi d’un temps convivial.

Concours de crèches.

Carnets de l’Avent et du Carême.

 DEVELOPPER DES PROPOSITIONS SUR LA GRANDE PAROISSE :

Fête paroissiale annuelle.

Pèlerinages paroissiaux.

Proposition de temps de partage ou de conférences autour de différents sujets : l’éducation, la vie affective, les réseaux sociaux… (avec des intervenants formés).

Garder le lien avec les personnes qui font des demandes ponctuelles à l’Eglise. (réalisation d’un fichier au niveau de la paroisse.)

Continuer de proposer des partages d’évangile.

Proposition pour vivre une formation en ligne.

 LIEN AVEC LES ECOLES :

Réunir les chefs d’établissements de l’enseignement catholique et envisager une collaboration dans la pastorale.

En lien avec les équipes pédagogiques, proposition de temps de catéchèse.

Accompagnement pour les temps forts de l’année liturgique et de la vie de l’école.

 COMMUNIQUER :

Création d’un flyer : les différentes propositions de la paroisse, avec les thèmes, les lieux, les dates.

Redéfinir et mettre en valeur les ELA pour mettre du lien dans les communautés.

Soutenir les visitations.

Continuer de communiquer dans la Draille, la vie de la paroisse.

Continuer l’accueil des nombreux pèlerins et les familles sur le chemin St Jacques.

Penser aux temps conviviaux après les réunions, les rassemblements caté, certaines célébrations, etc…

Continuer les marches de la paroisse en période estivale.

 La mission est grande ! Chacun, quel qu’il soit, est membre de notre famille, la famille de Notre Seigneur. Avançons, cheminons ensemble.

 Prions l’Esprit Saint : qu’il nous aide et nous soutienne dans la mise en oeuvre de ce projet

.