Église catholique en Lozère
29 mai 2024 |

Pèlerinage diocésain à Lourdes

Nous étions 360 ! 360 pèlerins du diocèse de Mende, dont 70 malades et 140 Hospitalières et Hospitaliers. Notre-Dame nous attendait depuis l’an dernier. Et comme elle aime les Lozériens, alors qu’on nous avait annoncé beaucoup de pluie, nous avons eu beaucoup de soleil… juste quelques gouttes à l’arrivée, pour nous montrer ce à quoi nous avons échappé.Et le soleil, il était aussi dans tous les coeurs.
Pendant que les malades s’installaient dans leur chambre, à l’accueil Saint-Frai, les pèlerins des paroisses allaient dire bonjour à Notre Dame et Sainte Bernadette, à la grotte. Dès le lendemain, dimanche, nous célébrons la messe internationale dans une basilique souterraine bien remplie. Et l’après-midi, toujours sous la menace de la pluie, mais sous le soleil, le chemin de croix des malades dans la prairie fut un moment rempli d’émotion. Et la journée était loin d’être terminée, puisque, après le dîner, la procession mariale aux flambeaux nous amenait sur l’esplanade, pour une prière fervente tout en cheminant lentement, accompagnés par une vierge illuminée.
Le lundi, nous assistions à la messe à la grotte, présidée par notre Père Évêque : certains Lozériens restés chez eux ont pu aussi suivre cette messe à la télévision ou sur leur ordinateur, ce qui leur a permis de nous être unis dans la prière. S’en est suivi la traditionnelle photo de groupe devant la basilique du Rosaire, photo que l’on pourra sans doute retrouver dans les pages de la Lozère Nouvelle. L’après-midi, après que les malades soient passés à la Grotte, nous avons récité le chapelet, là encore unis aux Lozériens restés chez eux, par l’intermédiaire de la télévision. Et, immédiatement après, adoration eucharistique dans la basilique souterraine, conduite par notre Père Évêque : nous avons tous été saisis par ce long temps de silence et d’adoration, un vrai silence plein de notre prière.
Le mardi, plusieurs pèlerins des paroisses et beaucoup de malades ont reçu, des mains de notre Évêque assisté de ses frères prêtres, l’onction des malades, dans une belle célébration empreinte d’émotion. Et après avoir effectué le « geste de l’eau » (qui remplace le bain à la piscine), il était temps de rentrer pour préparer (déjà!) les valises. Et, en apothéose, mercredi matin, en la basilique du Rosaire, Monseigneur Bertrand, assisté des prêtres du diocèse, a présidé la messe de l’envoi : belle messe animée par nos chanteurs et nos musiciens, mais aussi accompagnée à l’orgue par Jean-Paul LÉCOT, organiste titulaire des orgues du sanctuaire, dont nous chantons souvent les compositions lors de nos célébrations paroissiales.
Et voilà ! Tout a une fin ! Le retour un peu triste de quitter ces lieux merveilleux, certes, mais le cœur empli de la joie d’avoir rencontré Notre-Dame chez elle, là où elle nous donne rendez-vous dans deux ans, pour notre prochain pèlerinage.

 

                                                                                                                                                                                                                                    © Jean Paul Lecou

Le début du pèlerinage

Les parrainages

La messe internationale

La procession mariale

La messe à la grotte

Repas partagé entre les hospitaliers et les malades

L'onction des malades

La messe d'envoi