Église catholique en Lozère
18 juillet 2024 |

Lettre de Mgr François Durand

Chers frères et sœurs du diocèse de Mende,

Vous l’apprenez aujourd’hui. Notre pape François m’appelle à devenir évêque du diocèse de Valence. J’accueille cette nomination humblement et dans la paix, quelque peu impressionné de la confiance qui m’est ainsi témoignée et des responsabilités qui m’attendent.

Lors d’une retraite spirituelle cet été, une phrase m’avait particulièrement marqué : « Aimer, c’est savoir quitter ».

J’aime l’Église et l’Église qui est en Lozère. C’est ici, à Langogne d’abord, par ma famille et la communauté chrétienne, que j’ai été fait chrétien, disciple de Jésus, que j’ai appris à prier et découvert la nécessité d’aller vers les autres pour y rencontrer le Seigneur. Dans le diocèse de Mende, avec vous tous, j’ai compris l’importance de faire ce que j’ai à faire, là où je suis, sans remettre à plus tard. Dans l’Église de Lozère, avec vous les enfants, les jeunes, les parents, les gens simples, les catéchumènes, les personnes handicapées, malades, âgées, j’ai trouvé ma joie, une profonde joie de vivre et de croire. Ici encore, avec les frères prêtres et diacres, avec les consacrés, avec les responsables des services diocésains, avec les équipes locales et paroissiale d’animation, avec Mgr François Jacolin et Mgr Benoît Bertrand de qui j’ai beaucoup reçu, sans oublier Mgr Francis Bestion, ancien vicaire général de notre diocèse, j’ai expérimenté avec bonheur la collaboration au service de l’annonce de l’Évangile. A tous et à chacun, je tiens à exprimer ma gratitude, mon amitié et ma reconnaissance.

Quitter des personnes, quitter un lieu est toujours une épreuve. J’ai conscience de vous laisser quelque peu au milieu du gué, alors que de nombreux projets sont en cours, aussi bien sur la paroisse Saint-Privat de Mende que dans le diocèse. La mission n’attend pas et chaque personne compte ! Je sais aussi les dons et les ressources que le Seigneur a mis dans son Église de Lozère ; je ne doute pas que vous saurez ensemble, avec votre évêque, les faire fructifier pour qu’ici Jésus soit connu, aimé et servi et que des jeunes de Lozère désirent lui consacrer leur vie.

Je prendrai le temps de vous saluer et de vous dire au revoir, en rendant grâces pour ce qu’il nous a été donné de vivre les uns avec les autres, les uns par les autres. Pardon à ceux que j’aurais pu blesser par telle décision ou certaines de mes paroles. Je me confie à votre prière. Je vous recommande aussi l’Église qui est dans la Drôme. Avec joie, je vous attends le dimanche 10 mars, à 15h, à Valence, pour mon ordination épiscopale.

Par l’intercession de Notre Dame de Mende et de Saint Privat, que le Seigneur vous garde dans sa bénédiction et le don de sa grâce.

                                                                                         + François Durand                                                                                                                                         Évêque nommé de Valence