Menu
En ce moment
Paroisses missionnaires

Paroisse Sainte-Thérèse de Langogne

Remontées tant au niveau des membres ELA  de la paroisse Sainte-Thérèse,  que des participants à la journée :

– Du point de vu matériel : organisation bien structurée, originale et innovante.
– Seul bémol : certain  regrettait  que les chants soient tous de l’Emmanuel, bien que vous ayez eu soin de choisir les plus accessibles et que vous ayez eu la sagesse de mettre un  prompteur…. 
– Nous avons trouvé que ce samedi 12 octobre a été une MAGNIFIQUE,  journée.
– C’est vrai, on est tous d’accord, cela nous a reboostés, mis un « coup de jeune »,  fait du bien !
– On s’est senti « envoyé » à nouveau.
– Cerise sur le gâteau, deux personnes se sont proposées pour renforcer les équipes : 1 sur Villefort et une JEUNE sur Langogne.
– Enfin, cela redynamise le diocèse. 

Sylvette Prouhèze

Équipes locales d’animation (ELA) présentes : Villefort et Langogne (Grandrieu en matinée)

Que faut il promouvoir concrètement dans notre communauté locale :

Pour la mission :

  • afin d’ éviter le risque de repli et pour avoir le souci de s’ouvrir à l’autre, il faut veiller à maintenir la convivialité par des évènements tous simples et ponctuels :
  • apéritif après la messe dominicale.
  • Repas partagé trois fois par an.
  • Dimanche de la fraternité : accueil de l’étranger.
  • Distribuer le jour de marché sur le marché ou devant l’église (suivant la configuration des lieux) une parole d’évangile et/ou avec luminuim (en proposant d’aller le déposer dans l’église) ; ainsi les gens se sentent impliqués, la démarche est là), chisir peut être un moment spécifique : premier dimanche de l’Avent, dimanche de Carême, etc.…
  • renouveler les évènement festifs fédérateurs « tout public » : « Les baladins de l’évangile » – « Pastorale des santons de Provence », soirée « cinéma » – partage autour d’un livre faisant l’actualité ou émission télé.

Synodalité :

  • Soirée de réconciliation (dans l’initiative « 24 H pour le Seigneur ») : soigner particulièrement l’accueil : prendre le temps d’être disponible, à l’écoute ; profiter de la magie des lieux et de l’ambiance (lumière, musique douce, église chauffée, large éventail de textes spirituels et Evangile mis à la portée de tous, afin que chacun y puise une parole) afin d’ entamer un dialogue, créer un climat de confiance pour favoriser l’approche du prêtre et pourquoi pas du sacrement,
  • Relancer l’aumônerie auprès des jeunes.
  • et vivifier (?) l’équipe des funérailles.
  • que l’ELA soit informé, si possible, de tout évènement ou initiative entrepris sur la communauté ( et donne son aval éventuellement et si elle en juge l’opportunité) afin de donner une portée Evangélique à ces démarches, et d’ éviter un dispersement (qui donnerait une image désordonné de la paroisse), le « n’importe quoi » ou le « faire à tout prix ».