Menu
En ce moment
Cadeaux et livres de Noël

La librairie de la maison diocésaine

En ce moment, on vous propose :

Vient de paraître !!

Christus vivit - Exhortation apostolique du Pape François - Éditions de l'Emmanuel

Christus vivit
du Pape François

Cette exhortation apostolique (lettre du Pape) à destination des jeunes paraît à la suite du synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » (octobre 2018). S’inspirant largement du document final de ce synode, le pape François, livre aux jeunes du monde une proposition de parcours de foi et d’espérance.

Dans un grand développement qui parcourt la Bible et l’histoire de l’Église, le Pape montre le compagnonnage qui unit Dieu et les jeunes de tout temps et à chaque instant. Il évoque la grâce de la jeunesse et ce qu’elle apporte dans l’histoire du Salut, ce qu’elle dit de la volonté de Dieu dans cette histoire.

« Ce texte, que l’on peut considérer comme un véritable petit traité de vie spirituelle et pastorale, est une invitation à oser l’aventure. L’aventure de la vie vécue à fond, l’aventure de la jeunesse reçue comme un don de Dieu, l’aventure de l’amitié avec le Christ, l’aventure de l’engagement pour transformer le monde ! », Sœur Nathalie Becquart, xavière, Ancienne directrice du Service National pour l’Évangélisation des Jeunes et pour les Vocations, et auditrice au synode.

Éditions de l’Emmanuel – 176 pages – 3,90 €

 

       Coup de cœur !

La paroisse était presque parfaite - Editions QuasarLa paroisse était presque parfaite
de Anne Kurian

Un roman drolatique à paraître le 17 avril 2019 !

Quand Samuel Favre, journaliste athée en quête de scandale, décide d enquêter sur la paroisse Saint-Hugues, il ne s attend pas à tomber sur un microcosme si divers… ni si divisé ! Pourtant, le bon père Luc travaille à un grand plan de réforme missionnaire… Mais rien ne va se passer comme prévu, et les paroissiens vont être invités à une conversion des plus inattendues ! Un roman drôle, jamais méchant, fin et profondément spirituel. Que le lecteur qui ne se retrouvera pas dans les paroissiens de Saint-Hugues leur jette la première pierre !

L’auteur, journaliste à Zenit, y met en scène avec un humour mordant, mais jamais méchant, une paroisse ordinaire (toute ressemblance avec des situations existantes ne serait bien sûr que pure coïncidence). Quand Samuel Favre, journaliste athée à l’affût du scandale, décide d’enquêter sur la paroisse Saint-Hugues, il est loin d’imaginer ce qu’il va découvrir…
Derrière un ton léger et des personnages hauts en couleur, ce court roman nous offre une belle réflexion sur la conversion pastorale : faut-il gérer nos églises avec l’efficacité d’une entreprise ? Faut-il tout attendre de l’Esprit Saint ? Quels sont les vrais freins ou au contraire les moteurs d’une vie paroissiale évangélique et évangélisatrice ?

Éditions Quasar – 180 pages – 13 €

 

Bioéthique – Quel société voulons-nous pour aujourd’hui et demain ?
de Mgr Pierre d’Ornellas

Entrer en bioéthique, c’est pénétrer dans un monde nouveau. Non parce qu’elle serait une série d’avancées technologiques devenues soudainement prodigieuses, mais en raison du pouvoir inédit que nous avons acquis. Il s’agit d’un changement radical qui touche la vie de l’homme en sa singularité et dans sa relation sociale, ainsi qu’avec l’environnement. Certains supplient qu’un moratoire s’établisse, d’autres rêvent ou prédisent un humanisme sans aucun imprévu ni aucune finitude, d’autres encore cherchent une voie éthique qui préserve l’être humain d’une désillusion et qui le garde heureux selon son inaliénable et inviolable dignité.

Je voudrais réfléchir sur l’enjeu qu’est la confrontation culturelle entre la technique qui s’impose, et la responsabilité morale de l’homme qui demeure. Il faut en effet « permettre à l’espèce humaine de survivre », devinait déjà en 1970 Van Rensselaer Potter, le premier à avoir forgé le mot « bioéthique ».

(parution ce 28 mars 2019 en librairies)

Éditions Balland – 128 pages – 10 €

 

 

       Coup de cœur !

L’Église catholique face aux abus sexuels sur mineurs
de Marie-Jo Thiel

Cet ouvrage de réflexion veut jeter un peu de lumière sur ce qui ne devrait pas être, sur ce qui n’aurait jamais dû être toléré, et qui pourtant marque si profondément l’humanité, les sociétés, les religions, l’Église catholique.
Marie-Jo Thiel, en médecin, sait qu’on ne met pas de pansement sur des tissus nécrosés. Il faut nettoyer la plaie localement et examiner globalement par quoi et pourquoi cette nécrose est arrivée. Il n’en va pas autrement des abus sexuels sur mineurs dans l‘Église catholique.

Un livre très documenté de Marie-Jo Thiel, médecin, professeure d’éthique à la faculté de théologie de l’université de Strasbourg et théologienne.

Cette somme magistrale fouille le sujet sous de nombreux aspects : historique, juridique, psychologique, éthique et théologique, tant en France qu’au plan
international.

Éditions Bayard, 700 pages – 24,90 €

 

Œuvres complètes XVI
Charles Journet

Le présent volume rassemble les écrits des années 1959-1961, à l’exception du livre Le Mal, paru en 1961, qui, ouvrira le volume XVII (1961-1963). Le seul livre de ce volume est Entretiens sur la grâce, chef d’œuvre à bien des égards.

On pourra – entre autres – découvrir trois opuscules. Deux d’entre eux, sur l’Église et sur la messe, sont des « petits catéchismes ». Le troisième, L’Église et la Bible, traite des rapports de l’Écriture et de la Tradition dans l’Église.

Ces écrits révèlent le prédicateur lumineux qu’était Charles Journet, pour qui le travail de théologien n’était jamais disjoint des préoccupations du pasteur.

Éditions Artège – Le Thielleux, 800 pages – 45 €

 

       Coup de cœur !

L’amour vaincra – Commentaire du livre de l’Apocalypse
de Michel Hubaut

Si le livre de l’Apocalypse est un des plus beaux écrits de christologie et d’ecclésiologie du Nouveau Testament, il se révèle aussi d’une grande actualité, explique ici Michel Hubaut. Loin d’être une somme de catastrophes annoncées, c’est un étonnant cri d’espérance en la victoire finale du Christ et des croyants sur les forces du Mal, cette hydre aux multiples têtes qui repoussent sans cesse. Livre de résistance et de témoignage lors de la persécution de l’Empire romain, il utilise donc un langage codé en puisant dans le réservoir inépuisable des autres livres de la Bible et de la culture sémitique. Si Rome et Néron ont disparu, les empires, les idéologies oppressives et les dictateurs se renouvellent.

Les chrétiens continuent d’être persécutés pour leur foi et leur combat contre toute forme d’injustice. Mais le Christ ressuscité a vaincu les forces du Mal, et le dessein d’amour de Dieu finira par triompher. Telle est la conviction profonde qui anime l’ultime livre de la Bible. Ce dernier peut encore nourrir l’espérance des chrétiens d’aujourd’hui, si on les aide à décoder le langage et les images d’une culture qui n’est plus la nôtre. Le lecteur sera surpris de découvrir que chaque chapitre de l’Apocalypse est transposable dans les événements de notre monde contemporain.

Éditions Salvator- 222 pages – 20 €

 

Petite vie de François de Sales           Coup de cœur !
de Bernard Sesé

Figure marquante de la Réforme catholique, François de Sales (1567-1622) sut allier d’une façon originale l’action et la contemplation. Fondateur, avec Jeanne de Chantal, de la Congrégation de la Visitation, il voulut amener, à travers ses essais spirituels, le plus grand nombre de ses lecteurs à mettre en œuvre l’esprit de vie et de liberté qui, selon lui, informe « la vie dévote ».

Évêque de Genève, résidant à Annecy, il incarna de façon exemplaire, au cours d’une existence souvent harassante, les plus hautes vertus évangéliques au point d’être appelé le « Docteur de l’amour ».

Éditions Artège, 176 pages – 8,90 €

 

Ozanam, le compatissant            Coup de cœur !
de Aimé Richardt

Le pape Jean-Paul II a béatifié Ozanam le 22 août 1997, sous les voûtes de Notre-Dame de Paris. Il a ainsi voulu reconnaître sa rayonnante sainteté, authentifier sa fulgurante pensée comme partie intégrante du message de l’Église à l’aube du troisième millénaire.
Frédéric Ozanam (1813-1853) est l’une des figures les plus marquantes, avec ses amis Lamennais et Lacordaire, du catholicisme français au dix-neuvième siècle. Jeune laïc universitaire engagé dans l’Église, journaliste et polémiste talentueux, avocat et historien rigoureux, il est le fondateur de la Société de Saint Vincent-de-Paul, dont l’action bienfaisante se perpétue et s’amplifie de nos jours.

Il faut redécouvrir cet apôtre des temps modernes, qui voulait « enserrer le monde dans un réseau de charité ». Écoutons son cri passionné : « la foi et la prière sont les bases de tout engagement au service des plus démunis ».

Éditions Artège, 156 pages – 16 €

 

La Voie du Salut                   Coup de cœur !
de Alphonse de Liguori

Édité pour la première fois en 1766, La voie du salut figure parmi les best-sellers du livre religieux : au moins 700 éditions, dans une quinzaine de langues différentes.

Écrit par un saint, docteur de l’Église et pasteur, qui avait l’ambition de faire entrer la sainteté dans les maisons les plus pauvres de son diocèse, La voie du salut se présente comme un itinéraire de vie chrétienne à la portée de tous : méditations pour chaque jour, pour les divers temps liturgiques, et règlement de vie. Le style en est simple, proche du langage parlé. Il suffisait qu’une personne dans l’assistance sache lire pour que tout le monde puisse en profiter.

Ce livre est un document de l’humanisme chrétien au siècle des Lumières, humanisme équilibré, à égale distance du pessimisme augustinien, et de l’optimisme naïf de Rousseau. Il a aidé à se libérer du jansénisme, et à s’engager sur les chemins de l’Évangile avec une foi, une espérance et une charité renouvelées.

Pierre Tequi  Éditeur, 472 pages – 29 €

 

Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel
Document final et propositions de mise en œuvre
XVe Assemblée générale ordinaire du synode des évêques

Riche et dense, ce texte est une invitation à vivre, à notre tour, un travail communautaire autour de la question de la pastorale des jeunes.

La présente édition est accompagnée par des propositions de mise en oeuvre travaillées par le Service National pour l’Évangélisation des Jeunes et pour les Vocations : un itinéraire en 12 étapes pour une conversion pastorale avec des indications précises pour le travail ensemble et le discernement pastoral.

Cet ouvrage s’adresse donc tout particulièrement à ceux qui souhaitent, à la lumière du Synode, renouveler leur approche pour annoncer aux jeunes générations l’Évangile de la joie.

Éditions Bayard, Cerf, Mame – 192 pages – 12 €

 

 

Psalmodie graphique     Coup de cœur !
de Tatiana Chirikova

Ce livre n’a pas été conçu comme un traité littéraire, théologique ou historique, mais plutôt comme une discussion amicale et une libre présentation de dessins et d’idées. Considérant l’art de l’icône comme un arbre aux nombreuses branches et ramifications chargées de fruits de l’expérience mystique et esthétique de cultures diverses. je me rends compte que ce livre n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des connaissances dans ce domaine. Humblement, j’espère que cette goutte contribuera à faire pousser quelques nouvelles plantes vigoureuses.

 

Éditions Saint-Augustin – 244 pages – 30 €

 

 

Librairie de la Maison diocésaine – 7 Rue Mgr de Ligonnès – 48000 Mende

Ouverture du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 17h

Contact : 04 66 65 61 90