Église catholique en Lozère
28 février 2024 |

La foi au menu

Aumont-Aubrac, un vendredi vers 17h30, une fois par mois, la paroisse St-Jacques met les petits plats dans les grands. Une équipe de 5 cuisinières bénévoles, Mary, Ghyslaine, Chantal, Colette et Christine s’activent dans la salle paroissiale récemment rénovée.  Les parents d’enfants catéchisés, arrivent ce soir pour passer un moment convivial et riche en enseignement. Une superbe table, avec nappe en tissu, décorée et verres à pied, est dressée. Au menu : apéritif, assiette de crudités, bœuf en daube et pommes au four. La paroisse invite.

Le Père Girod, initiateur de ces rencontres est heureux : « On est partis du projet paroissial missionnaire. L’idée est d’aider les parents à approfondir et à vivre leur foi. On a élargi à la préparation au mariage et au baptême. Il y a une quarantaine de personnes, ça marche bien, ils reviennent le mois d’après. » » Il faut dire que la logistique est bien pensée : « Aucuns soucis pour les enfants, ils sont gardés dans une salle d’activités par Sœur Rose, Guylène et Marie-Jeanne. Ils prennent le repas avec elles. » 

Ces soirées sont rythmées en 3 temps : convivialité avec le repas, prière, avec un temps dans l’église d’Aumont, et enseignement-échange sur un thème choisi. Cette année : « c’était la figure de Jésus, pour le découvrir » indique Pierre-Yves Girod. « On a 80 enfants catéchisés sur la paroisse, 4 adultes se préparent au baptême aussi. » Ainsi depuis l’automne 2022, ce sont 8 rencontres de ce type qui ont eu lieu. Stéren, une maman déclare : « C’est très sympa, j’en ai loupé que 2. C’est une super initiative. » A côté d’elle Rachel, maman d’un jeune de l’aumônerie ajoute : « Moi, j’aime bien. On nous montre les choses d’une autre façon, on passe un bon moment. » Et ces rencontres attirent aussi de futurs époux comme Steven et Alexandra : « elles sont vraiment supers ces rencontres, on s’y sent bien ».

Une initiative, pour le moment unique en Lozère : « Pour l’évangélisation, il faut prendre les moyens, on les a et donc on les met en œuvre. » précise le Père Girod. Il est aidé dans l’animation de ces soirées par Raphaëlle qui indique : « On s’appuie sur une série de formation en ligne sur internet, à visée missionnaire, avec vidéo, on prend les plus accessibles et pertinentes.  On voit l’évolution des parents au fil des soirées et on les recroise sur d’autres activités de la paroisse. Des graines sont semées. » Et ça pousse ! Il suffit de voir les visages éclairés et ravis des participants qui tous affirment passer un bon moment. Vers 22 h, il y a la conclusion, le ressenti sur la soirée et l’échange d’idées. « On a proposé à tous de créer chez eux, un petit coin prière, tout simplement et de s’essayer à la prière en famille. » dit Pierre-Yves. Chacun repart, heureux, avec l’envie de…revenir, goûter aux délicieux plats concoctés gracieusement, mais aussi au délice de ces rencontres chaleureuses en s’approchant d’un ami fidèle et aimant : Jésus. Et ce n’est qu’un début : « A l’automne, ça va repartir, avec peut-être un nouveau projet » lance le Père Girod. De quoi satisfaire ce bel appétit…de Foi.   

                                                                                                                            Éric Veyrier