Église catholique en Lozère

08 mai 2021 | 

Institutions au lectorat et acolytat

Au service de la Parole de Dieu, de la prière communautaire et de l’Eucharistie

Depuis près de 6 ans, avec Éric et Emmanuelle, Vincent et Armelle se sont engagés dans la formation pour qu’Éric Annino (Le Chastel) et Vincent Métral (Banassac) deviennent éventuellement diacres permanents pour notre diocèse. Après une année de discernement, une retraite spirituelle, 5 années de formation leur ont déjà permis de cheminer vers cet engagement définitif.

« Le cheminement vers le diaconat se vit en couple, écrit Vincent. Il y a d’abord eu l’appel de l’équipe des vocations du diocèse de Mende… Dans le groupe de formation, nous étions une quarantaine de personnes venant des diocèses de Nîmes, Montpellier et Mende. »

« Ce qui prime dans ce chemin vers le diaconat, c’est notre sacrement de mariage, il est et reste premier », écrit Éric.

Un groupe d’accompagnement s’est également constitué sur la paroisse de Mende et sur celle de Marvejols, pour avancer avec eux.

« Leur regard, leurs questions, leur enthousiasme et leur amitié nous donnent des ailes : Quelle joie que l’Église propose ces temps dans ce cursus ! », précise ainsi Éric.

Les ministères institués, au service de la Parole de Dieu, de la prière communautaire et de l’Eucharistie, sont la dernière étape avant l’ordination diaconale.

« Notre démarche devient publique. Il ne s’agissait pas auparavant d’être dans le secret, mais de nous permettre de cheminer en toute liberté sans pression extérieure : Un discernement libre. »

Nous accompagnons Éric et Emmanuelle, Vincent et Armelle de notre prière fraternelle.

Abbé François Durand,
délégué diocésain au diaconat

Retour en photos sur la messe des institutions d’Eric et Vincent

Nombre de paroissiens, amis, membres de leur famille et de l’équipe d’accompagnement sont venus entourer Eric et Vincent ce samedi 24 avril 2021 à l’église ND de la Carce de Marvejols. La messe a été présidée par Mgr Benoît Bertrand et concélébrée par les prêtres de la paroisse Saint-Frézal.

L’ouverture de la célébration a été marquée par une présentation des deux candidats aux ministères institués, faite par le diacre Christophe Trébuchon.
Pour la liturgie de la Parole, les épouses d’Eric et Vincent, directement impliquées dans l’engagement de leur mari, ont lu la première et la deuxième lecture.
L’Évangile qui a suivi portait sur le récit des pèlerins d’Emmaüs. Dans son homélie, le père évêque s’est adressé à Eric et Vincent :
 
« En devenant lecteurs et acolytes, vous devenez chargés de mission. Ces ministères conférés à vie font de vous des serviteurs de la croissance du Peuple de Dieu. Ne prenez surtout pas ces institutions comme une simple formalité avant votre ordination diaconale, une sorte de passage rituel obligé. Ayez soin de vivre ces ministères de la Parole, de la prière communautaire et de l’Eucharistie comme une part fondamentale du service de la communion qui fait le corps et l’âme de l’Église du Christ. »
 
Mgr Bertrand a poursuivi en dressant un parallèle avec l’Évangile pour dégager 4 étapes liées aux ministères que sont le lectorat et l’acolytat :
    • La rencontre ;
    • Jésus invite les disciples à relire les Écritures ;
    • La fraction du pain dans une auberge ;
    • La force d’un retournement et d’un envoi en mission.

Il a conclu son homélie par cette invitation :

« Soyez les accompagnateurs, les acolytes de Jésus incognito, soyez au carrefour de tant de marches humaines, devenez des lecteurs émerveillés de la Parole de Dieu, des témoins toujours étonnés de l’Eucharistie dont on ne sait pas assez qu’elle nous met au contact de la fidélité de Dieu. . Ces ministères de lecteurs et d’acolytes sont déjà les prémices de votre diaconat. Soyez les témoins audacieux et modestes du feu de la Parole et de la Présence eucharistique du Seigneur, fut-il méconnaissable dans la société d’aujourd’hui. »

La célébration s’est poursuivie par l’institution liturgique : Eric et Vincent ont reçu les les ministères de “Serviteur de la Parole, de la Prière communautaire et de l’Eucharistie”. 

Au moment de la liturgie de l’Eucharistie, Eric et Vincent ont pu inaugurer leur acolytat en participant au service de l’autel.

Merci à Eric et Vincent pour cet engagement, ainsi qu’à leurs épouses, parties prenante dans cette aventure.