Église catholique en Lozère
11 mai 2022 |

Mgr Bertrand présente le projet de l’Enseignement catholique

Enseignement catholique en Lozère,
Que dis-tu de toi-même ? Quel est ton projet ?

Pour le service des enfants et des jeunes, l’Enseignement catholique avec ses écoles, collèges et lycées tient une place particulière dans notre département de Lozère. Sa mission dans le diocèse de Mende est essentielle. En lien avec les communautés éducatives et les tutelles congréganistes, les parents, les paroisses et les gestionnaires, les personnels administratifs et la direction diocésaine, l’Enseignement catholique doit préparer son avenir et s’interroger : que dis-tu de toi-même ? Quel est ton projet ? Où est donc l’engagement qui te fonde ? Que disons-nous de nos convictions, de nos collaborations, de nos objectifs communs ?

Pour répondre à ces questions et donner un cap à la vie de nos établissements, avec tous les acteurs de nos communautés éducatives que je tiens à remercier pour leur implication -sans oublier les jeunes-, nous proposons d’entrer dans une démarche qui nous permettra de dire, d’écrire ensemble puis de déployer le Projet de l’Enseignement catholique qui est en Lozère. Ce « chemin ensemble », de type synodal, est initié en cette fête de Pentecôte 2021 pour se conclure à la Pentecôte 2022 avec la promulgation d’orientations et un nouvel envoi en mission.

Cette démarche aura l’avantage, nous l’espérons, d’être fédératrice en travaillant ensemble, avec un processus, des étapes et un regard partagé. Il s’agit bien de redonner du sens, voire une âme, à la mission de l’Enseignement catholique pour l’horizon des années 2030. Il s’agit encore de s’identifier en disant ce que nous sommes et donc de cultiver un esprit de corps. Le Statut de l’enseignement catholique en France précise : « Aujourd’hui comme hier, l’Église catholique est engagée dans le service de l’éducation. Elle accomplit ainsi sa mission

qu’elle a reçu du Christ : travailler à faire connaître la Bonne Nouvelle du Salut… Elle fait en sorte qu’ils (les enfants) puissent se sentir accueillis dans des lieux où l’Évangile est à la fois vécu et proposé. »

Dans nos écoles ouvertes à tous, nous voulons déployer des projets éducatifs, pédagogiques et pastoraux à la fois audacieux et humbles, courageux et déterminés. Dans les années à venir, que nous soient données la grâce et la joie de découvrir la fécondité éducative et spirituelle de notre démarche et des réponses à nos questions : Enseignement catholique en Lozère que souhaites-tu, aujourd’hui, pour demain ? Seigneur, dans nos écoles, collèges et lycées, que veux-tu que nous fassions pour les enfants et les jeunes ? Poussés par le souffle de l’Esprit-Saint et notre désir de servir la formation intégrale de la personne humaine, nous sommes à l’œuvre !

+ Benoît BERTRAND
   Évêque de Mende

Entretien avec M. Jean-Marc Aphaule, directeur diocésain de l’Enseignement catholique de  Lozère

De Pentecôte 2021 à Pentecôte 2022, l’Enseignement catholique de Lozère travaille à bâtir sont projet pour l’horizon 2030. Explications…

Pour lancer ce projet de l’Enseignement catholique, Mgr Benoît Bertrand et M. Jean-Marc Aphaule ont adressé un courrier à l’ensemble des chefs d’établissement, aux membres du Conseil diocésain de l’Enseignement catholique (CODIEC), aux membres de nos communautés éducatives, enseignants, éducateurs, agent pastoral scolaire (APS), personnels, gestionnaires, parents de l’Association des parents d’élèves (APEL) et aux curés in solidum des cinq paroisses du diocèse.

 

« Que disons-nous de nous-mêmes ? Qui disons-nous que nous sommes ? Où donc notre engagement se fonde-t-il ? Que disons-nous de nos convictions, de nos collaborations, de nos objectifs communs ou collectifs ? Que souhaitons-nous aujourd’hui pour demain ? Si « espérer en un jeune, c’est aimer son avenir » ; Quel avenir de nos jeunes et de nos établissements aimons-nous ?« , interroge le courrier.

De Pentecôte 2021 -lancement du projet- à Pentecôte 2022, plusieurs rencontres, partages et temps forts vont ponctuer cette démarche de type synodale. Synodale, car c’est ensemble que nous voulons réfléchir et avancer.

Il s’agit de susciter des rencontres au sein de nos établissements, communautés éducatives, conseil de tutelle, Codiec… pour établir des remontées sur les observations, attentes, propositions et projections qui auront été faites. Des éléments qui seront ensuite déclinés en mesures opérationnelles et dynamiques permettant de projeter l’Enseignement catholique de Lozère dans la décennie qui vient.

Pour le moment, c’est un travail de terrain et de réflexion collective. Il y aura ensuite un groupe d’écriture pour mettre sur le papier les « matériaux et outils opérationnels » qui seront dégagés.

Nous avons la chance d’être accompagnés dans cette démarche par M. Bruno Grave, formateur, ancien directeur de ISFEC de Montpellier (Institut supérieur de formation de l’Enseignement catholique), auteur de plusieurs études et recherches ayant trait à l’enseignement, l’éducatif et la pédagogie.

Beaucoup de belles choses sont vécues au sein des différentes communautés éducatives mais pas assez connues dès qu’on a passé la porte de l’établissement.

Pour l’avenir il importe que chaque acteur au sein de l’Enseignement catholique se sente appartenir à une même et belle institution et que cela est une force.

 Il faut parvenir à faire rayonner le dynamisme et la créativité de notre territoire pour inventer l’école de 2030 à 2040. Voilà l’enjeu. Travailler ensemble aux questions et aux défis éducatifs d’aujourd’hui et de demain.

Propos recueillis par Nolwenn Bottou