Menu
En ce moment
Nuit des témoins
Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 23/03/2019 - 29/03/2019
Toute la journée


Ils donnent leur vie pour le Christ, venez prier pour eux.

Du 23 au 29 mars, l’AED propose de s’associer à la 11ème édition de la Nuit des Témoins.
Ces veillées de prière et de témoignages rendent hommage à ceux qui ont été tués parce qu’ils étaient des disciples du Christ. Elles permettent aussi de porter dans la prière ceux qui souffrent toujours et d’écouter leur témoignage.

AED - 11ème Nuit des TémoinsQui sont les grands témoins ?

L’AED invite des grands témoins pour honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de la Nuit des témoins, ils donneront leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans trois pays phares :

Mgr Théodore Mascarenhas, secrétaire général de la conférence des évêques
Évêque auxiliaire de Ranchi, Inde

L’INDE en bref : Les nationalistes hindous entendent faire du pays une nation exclusivement hindoue. Alors que la Constitution reconnait la liberté religieuse, des lois « anti-conversion », discriminant les minorités religieuses sont entrées en vigueur dans sept des vingt-neuf États fédéraux. Une situation dont souffrent les 24 millions de chrétiens du pays.

Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa
Archevêque de Kinshasa, République démocratique du Congo

La RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO en bref : Dans un pays en crise où la transition démocratique a tardé à venir, les résultats des élections générales sont contestés. Fidèle à son rôle historique, l’Église catholique dénonce ouvertement les manipulations des autorités politiques et appelle à mettre en place une véritable démocratie pour faire cesser les souffrances du peuple.

Sœur Mona Aldhem, religieuse des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret
Religieuse à Khabab en Syrie

La SYRIE en bref : Huit années de guerre ont dévasté la Syrie, fait plus de 520 000 morts et conduit 11,8 millions de Syriens à fuir leur foyer. Près de la moitié des chrétiens ont ainsi quitté le pays. 1400 églises et 8000 maisons chrétiennes ont été détruites. Trois millions d’enfants, nés pendant cette période, n’ont connu que destruction, violence et mort. À l’urgence de la survie succède désormais celle de la reconstruction.