Église catholique en Lozère

20 janvier 2021 | 

Étude sur la santé des prêtres en activité

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a souhaité qu’une étude soit menée sur la santé des prêtres diocésains. Cette étude a pour origine les signaux reçus sur les problèmes de santé et d’équilibre de vie qui peuvent exister chez les prêtres diocésains.  

Un Comité de pilotage composé de prêtres diocésains, de Mgr Benoît Bertrand, évêque de Mende, et d’experts a été chargé par la CEF de conduire cette étude qui aborde différents aspects comme la charge de travail, la santé physique, la santé mentale ou encore le soutien social.

Le sujet de la santé des prêtres aurait dû être abordé lors de la dernière Assemblée plénière. Il a donc été reporté au mercredi 25 novembre.
Un point presse a lieu à la Conférence des évêques de France à 17h30, avec notamment la diffusion d’une interview de Mgr Benoît Bertrand.

Communiqué de la Conférence des évêques de France

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a souhaité la mise en place d’une étude sur la santé des prêtres diocésains en activité. 

Cette étude a pour origine les signaux reçus sur les problèmes de santé et d’équilibre de vie qui peuvent exister chez certains prêtres diocésains. L’objectif est de mettre en évidence les déterminants majeurs de cet état de santé.  Sur le plan opérationnel les résultats de cette étude permettront l’élaboration d’actions de prévention ciblées et priorisées. Les résultats présentés reposent sur l’analyse de l’ensemble des réponses recueillies du 27 février au 30 juin 2020. Au total, les réponses de 42% des prêtres de la population totale concernée ont pu être recueillies et analysées. Ces résultats représentent donc une source d’information riche et exhaustive. 

Principaux enseignements de l’étude : 

  • La relative bonne adhésion des prêtres sollicités et la qualité des réponses fournies ;
  • Une surreprésentation des prêtres plus jeunes avec une possible sous-estimation de
  • problèmes de santé ;
  • Un état de santé physique déclaré plutôt satisfaisant mais une plus forte prévalence de maladie chronique encore accentuée pour les plus âgés ;
  • Une estimation de burnout pour moins de 2% des prêtres
  • Un état de santé psychique moins favorable caractérisé par :
    • Une forte prévalence des états dépressifs quel que soit l’âge, accentuée par l’isolement dans son lieu de vie et l’absence de soutien (pastoral et matériel)
    • Un faible score d’accomplissement personnel pour 4 répondants sur 10
  • Une forte prévalence du surpoids et de l’obésité
  • Un mésusage de l’alcool pour 2 prêtres sur 5
  • Des pratiques préventives qui si elles restent à améliorer sont d’un bon niveau

Cette étude a été présentée aux évêques de France réunis en Assemblée plénière le mercredi 25 novembre 2020 par Mgr Benoit Bertrand. Sa synthèse a été publiée simultanément sur le site eglise.catholique.fr.