Église catholique en Lozère

02 décembre 2021 | 

En marche pour une Église synodale

Les 9 et 10 octobre 2021, lors d’une célébration solennelle, le pape François a donné le coup d’envoi de la préparation de l’assemblée générale ordinaire du synode des évêques (qui aura lieu en octobre 2023 à Rome) sur le thème « Pour une Église synodale : communion, participation et mission ».

Ce chemin synodal, concernant l’ensemble de l’Église universelle, est célébré non pas uniquement à Rome mais également dans chaque Église particulière. La première phase est ainsi vécue dans chaque diocèse ; chaque Église particulière est invitée à mettre en place une consultation de tous les fidèles. Cette première phase sera suivie d’une phase continentale avant la phase universelle en octobre 2023.

En France, et partout dans le monde, chaque diocèse a entamé sa démarche synodale.

Les trois clés indispensables au cœur d’une Église synodale :
Communion,  participation  et  mission

Chaque Assemblée du Synode se développe suivant des phases successives :

1. la phase préparatoire,
2. la phase de célébration
3. et la phase de mise en œuvre.

Interrogation fondamentale de la consultation du Peuple de Dieu

Une Église synodale, en annonçant l’Évangile, « marche ensemble » : comment ce « marcher ensemble » se réalise-t-il aujourd’hui dans votre Église particulière ? Quels pas l’Esprit nous invite-t-il à accomplir pour grandir dans notre « marcher ensemble » ?  (DP, 26)

« Rappelons que le but du Synode, et donc de cette consultation, n’est pas de produire des documents, mais de faire germer des rêves, susciter des prophéties et des visions, faire fleurir des espérances, stimuler la confiance, Panser les blessures, tisser des relations, ressusciter une aube d’espérance, apprendre l’un de l’autre, et créer un imaginaire positif qui illumine les esprits, réchauffe les cœurs, redonne des forces aux mains. »  (DP, 32)

Vademecum pour la Synode sur la Synodalité
Manuel officiel pour l’écoute et le discernement dans les Églises Locales

“Ce que le Seigneur nous demande, en un certain sens, est déjà pleinement contenu dans le mot ‘‘Synode’’. Marcher ensemble – Laïcs, Pasteurs, Évêque de Rome – est un concept facile à exprimer en paroles, mais pas si facile à mettre en pratique.”

Pape François
Address at the Ceremony Commemorating the 50th Anniversary
of the Institution of the Synod of Bishops, October 17 2015

Le déroulement du processus synodal au niveau local doit également impliquer :

● Le discernement par l’écoute, afin de créer un espace pour la guidance de l’Esprit Saint.
● L’accessibilité, afin de garantir la participation du plus grand nombre de personnes possible, indépendamment du lieu, de la langue, de l’éducation, du statut socio-économique, des capacités/incapacités et des ressources matérielles.
● La sensibilisation culturelle, afin de célébrer et d’embrasser la diversité au sein des communautés locales.
● L’inclusion, en faisant tous les efforts possibles pour impliquer ceux qui se sentent exclus ou marginalisés.
● Le partenariat fondé sur le modèle d’une Église coresponsable.
● Le respect des droits, de la dignité et de l’opinion de chaque participant.
● Des synthèses exactes qui rendent véritablement compte de l’éventail des perspectives critiques et appréciatives de toutes les réponses, y compris les points de vue qui ne sont exprimés que par une minorité de participants.
● La transparence, en veillant à ce que les processus d’invitation, d’implication, d’inclusion et d’agrégation des contributions soient clairs et bien communiqués.
● L’équité, en veillant à ce que la participation au processus d’écoute traite chaque personne de manière égale, afin que chaque voix puisse être dûment entendue.
La ou les personnes de contact diocésains sont encouragées à puiser dans la richesse de l’expérience vécue de l’Église dans leur contexte local. Tout au long de la phase diocésaine, il est utile de garder à l’esprit les principes du processus synodal et la nécessité d’une certaine structure de la conversation, de sorte qu’elle puisse être synthétisée et informer efficacement la rédaction des documents de travail (Instrumentum Laboris). Nous voulons être attentifs à la manière dont l’Esprit parle à travers le peuple de Dieu.

Vademecum (page 11)