Église catholique en Lozère
18 mai 2024 |

Discernons, prions et votons !

Alors que la campagne électorale 2022 démarre dans la perspective des présidentielles et des législatives, les évêques du Conseil permanent de la Conférence épiscopale française viennent de publier L’Espérance ne déçoit pas. Les dix évêques proposent aux citoyens, aux catholiques et à ceux qui voudront bien le lire, quelques repères de discernement sur la vie sociale et politique. L’Église souhaite, avec humilité, contribuer à la réflexion et alimenter les débats nécessaires au vote. Il ne s’agit nullement de donner des consignes de vote mais de faire retentir la voix de l’Évangile et de la doctrine sociale de l’Église.

Nos consciences ont toujours besoin d’être éclairées. Notre société française est courageuse à plus d’un titre avec de belles capacités de rebond mais elle est aussi marquée par de nombreuses fractures, des crises multiples et des violences latentes. Mgr Eric de Moulins Beaufort, Président de la Conférence des évêques de France, précise : « Ce qui fonde notre démocratie, c’est la décision de vivre ensemble en paix. Notre texte voudrait aider à renforcer chez tous cette décision implicite ». 

Pour favoriser cette amitié sociale, évoquée par le pape François, le document des évêques veut attirer l’attention sur ce qui implique le choix de vivre en paix, le respect inconditionnel de toute vie humaine, l’authentique promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Le souci de l’écologie intégrale doit devenir toujours davantage une grande dynamique fédératrice pour les jeunes et pour notre pays. Le texte manifeste ainsi que les religions sont une chance pour notre société en quête de sens, elles sont au service de la paix.

Notre pays de France n’est pas une île : « La destinée de chacun concerne l’humanité entière ». La mondialisation de l’économie et des cultures, la construction européenne, les flux de personnes migrantes, le dynamisme de l’Asie et de l’Afrique sont aussi abordés. Les évêques interrogent : « A l’approche d’une étape politique importante pour la vie de notre pays, nous ne pouvons pas ne pas nous poser la question : qu’allons-nous transmettre aux générations qui viennent ? ». 

Il ne s’agit pas de confondre les réalités temporelles et spirituelles mais de les articuler. Les catholiques participent comme tous les citoyens aux débats politiques, assurés que la politique est une œuvre collective, permanente, une belle, noble et grande aventure humaine au service du Bien commun. « La politique est le champ de la plus vaste charité », selon la célèbre parole du pape Pie XI.

Voilà qui nous encourage et nous oblige. Pourquoi ne pas échanger entre nous à la lumière de ce document L’Espérance ne déçoit pas ? Discernons, prions et votons !

+ Benoît BERTRAND
Évêque de Mende

L’Espérance ne déçoit pas sera disponible à la vente à la librairie diocésaine Byblos début février (prix : 4,90 € ) – librairie@diocese-mende.fr