Menu
En ce moment

Pèlerinage à Lyon du 9 au 12 mars 2018
pour les diocèses de Mende et Montpellier

Nous sommes partis à 27 vers Lyon pour de nombreuses visites, conférences, découvertes. Dans la richesse de ce que nous avons vécu, je retiendrai quelques points marquants pour moi :

Pauline Jaricot (1799-1862) remarquable par son courage et sa ténacité. Sa vie gagne à être connue, elle est la fondatrice de l’œuvre de la propagation de la foi. Elle a aussi mis en œuvre le rosaire vivant qui de nos jours est vécu par les équipes du rosaire. Le pape Jean XXIII l’a déclare vénérable en 1963. Sa mémoire est fixée au 9 janvier.

Le musée de l’ECCLY (l’Antiquaille), patrimoine mondial de l’Unesco, retrace l’histoire de l’Église à Lyon. Nous nous sommes arrêtés sur les premiers siècles et l’évocation des martyrs de Lyon en 177 : Particulièrement le cachot de St Pothin, évêque de la ville, et les mosaïques retraçant la persécution. Le successeur de Pothin fût St Irénée, le grand théologien venu d’Asie mineure, où enfant il avait connu Polycarpe disciple de St Jean l’auteur du quatrième évangile.

Aussitôt après nous arrivions sur le lieu de drame : l’amphithéâtre des trois Gaules, découvert récemment en pleine ville. Lieu chargé d’histoire et de beaucoup d’émotion, lieu du martyre de Ste Blandine. Sur place nous avons pu lire des extraits de la « lettre des chrétiens de Lyon et Vienne à leurs frères d’Asie et de Phrygie » retraçant la persécution de 177.

Fourvière, haut lieu de la piété mariale :

  • extérieur : 4 tours, statue de Marie (protectrice de la cité), statue de l’archange Michel,
  • Crypte (évoque l’ancien testament) avec une place importante à St Joseph
  • partie haute (nouveau testament et vie de l’église)

Nombreuses mosaïques dont les couleurs dominantes sont le turquoise et le doré, vitraux…, et plusieurs symboles chrétiens (réel/Spirituel, créature /créateur) et toute la symbolique des nombres.
Nous avons bénéficié des commentaires de guides bénévoles passionnés donc passionnants.

La visite du « Prado » et l’histoire de son fondateur le P Chevrier soucieux du sort des ouvriers. Reconnu d’utilité publique, le Prado accompagne des enfants, jeunes et adultes rencontrant des difficultés familiales, sociales, scolaires ou psychologiques. Contraste entre la décoration foisonnante et les ors de Fourvière et la pauvreté du quartier du Prado. Le P Chevrier est le fondateur d’une société de prêtres.

La colline de Fourvière et la ville, de jour et de nuit nous ont offert un beau spectacle. Le P Remise nous a présenté les deux conciles médiévaux qui se sont tenus à la Cathédrale St Jean. Les célébrations ont été des moments d’apaisement et de recueillement. Nous avons aussi évoqué les grands figures que sont l’abbé Paul Couturier et Frédéric Ozanam : Paul Couturier a rénové la semaine de prière pour l’unité des  chrétiens du 18 au 25 janvier, il a aussi fondé le Groupe œcuménique des Dombes qui nous a donné de beaux textes dont l’un sur la Vierge Marie. Frédéric Ozanam, fondateur des « Conférences de St Vincent de Paul » s’est marié à l’église St Nizier que nous avons visitée.  Nous avons aussi expérimenté les « traboules » passages entre deux rues à travers les immeubles, et découvert quelques murs peints.

Hébergement, repas, convivialité, et notre chauffeur Jean Marie, ont fait de ces quatre jours un beau moment de découvertes multiples. La vie chrétienne a marqué toutes les époques à Lyon. Une grande richesse à deux pas de chez nous.

Une participante