Église catholique en Lozère

02 décembre 2021 | 

Célébrer la fête de la Toussaint

Chaque année, les 1er et 2 novembre nous rappellent que les fidèles vivants et les fidèles défunts sont unis les uns aux autres par leur appartenance au Christ ressuscité : c’est la grande et belle communion des Saints, le message d’espérance porté par l’Église catholique depuis des siècles !

L’Église nous appelle tous à la sainteté

Vous et moi, nous sommes invités à devenir saints en répondant à un appel personnel, dans un immense élan de foi et d’amour. Au cours des siècles, de nombreux chrétiens, saints reconnus ou personnalités anonymes, ont répondu à l’appel de Dieu en apportant leur soutien aux plus pauvres, en offrant leur vie pour le salut du monde. Saint-Vincent-de-Paul, Pauline Jaricot, Sainte Mère Teresa et tant d’autres anonymes de Lozère…ont tout donné au nom de Jésus. Ainsi, ils ont fait grandir l’Église !

Aujourd’hui, chacun de nous peut, à sa mesure, mettre ses pas dans ceux des saints. Donner au Denier est un geste simple et concret pour tendre vers la communion des Saints. Chaque don est une pierre qui a son importance pour bâtir l’Église. Belle fête de la Toussaint à chacun et chacune d’entre vous ! Et du fond du cœur, merci.

Mgr. Benoît Bertrand,
Évêque de Mende

Pour participer au denier :

– envoyez votre don à l’économat diocésain    (7 rue Mgr de Ligonnès 48000 Mende)

– ou versez votre don en ligne : www.diocese-mende.fr/don-en-ligne

A quoi sert le Denier de l’Église

L’Église en France ne touche aucune aide ni subvention de l’État ou du Vatican. Elle ne vit que des dons, que ce soit par le biais du Denier, des legs, de la quête, du casuel…

La particularité du Denier de l’Église tient au fait qu’il sert exclusivement aux frais de personnes : traitement des prêtres, salaires et formation de nos séminaristes. Malheureusement, les dons versés au Denier ne suffisent pas à couvrir ces frais et obligent, pour équilibrer les comptes, à puiser dans les réserves qui s’amenuisent d’année en année.

C’est la raison pour laquelle il est essentiel de faire connaître le Denier et de participer aussi financièrement à la vie de l’Église. Sans les dons, l’Église n’aurait plus de ressources.

Tous, nous devons nous sentir concernés. Ce n’est pas le montant du don qui compte, mais la participation du plus grand nombre.

Déduction fiscale à – 75%

Jusqu’au 31 décembre 2022, le taux est porté à 75 % de déduction, au lieu de 66%, dans la limite de 554 €.

Télécharger la lettre d’information en cliquant ci-dessous

Découvrir le dossier spécial Toussaint de la CEF

Pourquoi la Toussaint - Fêter la Toussaint en famille - Comment devient-on saint - Quelle différence avec Halloween...