Une cohabitation naissante entre : le Diocèse, l’IFSI et Habitat Humanisme.

Un projet global de réhabilitation de l’ancien « Grand Séminaire » est en cours. Ce bâtiment emblématique pour la ville de Mende, dont le diocèse reste propriétaire, est actuellement aux trois quarts inoccupés.

Dernièrement, Monseigneur Benoît Bertrand présentait à l’ensemble des Services diocésains les tenant et aboutissant relatifs au projet d’aménagement de la Maison Diocésaine. Ce programme est ambitieux en terme patrimonial et social, sanitaire, culturel et pastoral.

Un environnement extérieur agréable sera à aménager, des accès au site à réfléchir, une voirie en lien avec la Commune à penser. Des parkings seront aussi mis en place et arborés. La totalité de l’espace va donc revivre, pourquoi pas avec des jardins ‘Laudato Si’ reconfigurés et partagés. Ces lieux pourraient aussi être utilisables, notamment l’été, par des groupes de jeunes.

Ce montage immobilier nécessite divers partenariats et expertises, qui sont quant à elles, en cours d’étude. Il s’agit d’un projet global puisqu’il saisit l’ensemble du bâtiment, intergénérationnel, porteur de sens, novateur dans le partenariat public/privé, et emblématique à la fois pour la ville de Mende et le Diocèse. La santé, la formation et la solidarité, la jeunesse et l’hospitalité, la culture patrimoniale et la vie pastorale diocésaine conduiront à accueillir, au « Grand Séminaire », des personnes d’horizons différents, tout en respectant l’histoire du lieu et le sens de cette Maison.

Habitat et Humanisme
l’association créée par le Père Bernard Devert en 1985, réalisera sur une surface de 1500 m2, 33 logements intergénérationnels. A ces espaces privatifs s’ajoutera un tiers-lieu pour faciliter une vie sociale qui devra se construire et être animée par des professionnels. Cette opération sera portée financièrement par la Foncière Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, sous l’égide de la nouvelle association Habitat et Humanisme Aveyron-Lozère. Il s’agit ici de mettre de l’humain dans l’urbain. Cette réalisation sera un signe de cette « amitié sociale ».

IFSI
Un projet d’implantation de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Mende (IFSI/IFAS) est actuellement à l’étude. Les divers partenaires (IFSI, Hôpital Lozère, Ville, Région, Etat) travaillent ensemble pour que les 250 élèves et les 15 personnes engagées dans leur formation partagent, dans l’avenir, des unités fonctionnelles réhabilitées. Cette communication signifie la détermination de tous pour rendre ce projet opérationnel.

Diocèse de Mende
Le diocèse de Mende va réhabiliter les 2ème et 3ème étages de l’aile Est : salle de réunion, espace de convivialité, oratoire de 40 places, création de deux dortoirs, de quatre chambres et d’un espace cuisine. La bibliothèque du séminaire, avec les archives historiques et les fonds patrimoniaux, sera transférée dans un autre lieu du bâtiment. La chapelle du « Grand Séminaire » redeviendra un lieu de culte. Et ponctuellement : concerts ou expositions liés au patrimoine religieux Mendois et Lozérien.

 

— Économat, Diocèse de Mende