Menu
En ce moment

Curieux climat que celui des fêtes de Noël que nous venons de vivre entre tensions sociales et fêtes familiales, entre conflits dans un monde peu apaisé et annonce d’une naissance étonnante avec le sentiment de n’y pas pouvoir grand-chose ! Une question vient, elle est irrésistible : que fait donc le Prince de la paix dont la venue a été célébrée à Noël ? Et que sera l’année 2020 ?

La paix de Noël nous est bel et bien donnée : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » (Jean 14,27). Cette promesse est ferme, claire, assurée. Elle est liée à la personne et à la présence du Seigneur Jésus en notre humanité et en notre monde. Mais cette paix, elle passe par le cœur des femmes, des hommes, des jeunes et des enfants de bonne volonté !

Alors, à vous tous habitants de Lozère, je vous souhaite d’accueillir la paix de Noël, de la vivre. Durant cette année 2020, ne nous enlisons pas dans l’indifférence au reste du monde.

Je vous souhaite de méditer l’Évangile de la paix durant cette année nouvelle, vous qui traversez la nuit accablante du doute ou de la résignation dans votre couple ou dans l’éducation de vos enfants. Le Verbe fait chair vous appelle à aimer au-delà des illusions. La paix est pour vous.

A vous qui vivez une retraite heureuse comme une nuit étoilée ou une vieillesse angoissée comme une nuit de cauchemars, je vous souhaite d’accueillir la lumière de la paix…. Entre lumière et ténèbres, le combat est parfois rude. Mais Jésus est venu éclairer tout homme en ce monde en nous offrant sa paix.

A vous qui subissez l’épreuve du handicap, du chômage, de l’usure ou de la solitude, recevez en vous, chez vous, une parole de paix et de consolation. Vous en faites l’expérience éprouvante : la Croix est plantée à côté de la crèche. A petits pas de courage, n’oubliez pas la joie du matin de Pâques : expérience de vie, de renouveau et de paix.

Et vous les jeunes, vous que je vais rencontrer cette année 2020 durant ma visite pastorale, demandez la grâce de la paix. N’hésitez pas à ouvrir, à élargir l’espace de votre tente, de votre cœur, de votre intelligence à Jésus. Il est la lumière qui éclaire tout chemin. Il est le Principe qui révèle l’homme à lui-même. Il nous appelle à être acteurs de sa paix. Il vient pour lever l’énigme de votre vie : le Verbe, la Parole n’est qu’Amour.

A vous les consacrés, frères prêtres et diacres, notre mission n’est-elle pas aussi de faire entendre la Parole comme une Parole de paix, d’en être les témoins, d’être aussi signes de compassion pour le monde ? Que notre foi, Seigneur, soit profondément nourrie de ta Parole contemplée, proclamée, partagée. Durant cette année nouvelle, donne-nous de méditer ta Parole, seul et avec d’autres, pour qu’elle pacifie les cœurs…

Je ne peux enfin oublier ceux qui me lisent et sont marqués par la maladie, le grand âge ou tout simplement un passage à vide… Comment vous dire avec assez de simplicité et de conviction que le Verbe fait chair s’adresse à vous ? Ne perdez pas confiance. La paix de Noël est  actuelle, elle est porteuse de vie, elle est pour vous !

La paix de Noël nous est donnée et elle passe par notre cœur. 2020 sera alors une année de grâce et de bienfaits. A tous, bonne et sainte année 2020 !

+Benoit Bertrand
Évêque de Mende