Menu
En ce moment

« L’Église existe pour évangéliser ». Il n’y a pas, probablement, d’appel plus incisif et plus pressant que cette affirmation, déjà ancienne, du Saint pape Paul VI. Cette affirmation lie la nécessité de l’Église dans notre société à sa mission d’évangélisation. Finalement, c’est assez simple : ou bien nos communautés chrétiennes d’aujourd’hui, comme celles d’hier d’ailleurs, s’engagent résolument dans cette tâche missionnaire ou bien elles renient un aspect fondamental de leur identité. 

Cette mission ne vient pas de nous mais du Seigneur lui-même. Il nous l’a confiée : « Allez, de toutes les nations faîtes des disciples ». L’engagement dans la mission n’est donc pas facultatif. Il est de l’ordre du commandement, de l’impératif. Avec les moyens modestes qui sont les nôtres, comment nos paroisses s’engagent-elles de façon audacieuse et joyeuse dans l’évangélisation ? Y-a-t-il des corrections de trajectoires à opérer ? Des attitudes à convertir ? 

« Paroisses missionnaires, parlons-en ! », c’est le thème de la journée du samedi 12 octobre prochain qui rassemblera tous les membres des Équipes Locales d’Animation du diocèse. Ce sera, pour moi, une belle occasion de les rencontrer, de les encourager dans leur implication ecclésiale et de leur exprimer ma profonde gratitude. Pour se préparer à cette journée stimulante, le Conseil épiscopal a participé au Congrès Mission à Paris. Conférences, ateliers, échanges, célébrations… Nous revenons de ce rassemblement convaincus de la nécessité d’associer le plus grand nombre de personnes possible à la transformation missionnaire de nos paroisses, heureux d’avoir rencontré des gens dont beaucoup de jeunes qui se bougent pour annoncer Jésus, avec un grand désir pour notre diocèse, assurés que là où il y un désir, il y a toujours un chemin !

Durant le mois d’octobre, mois extraordinaire de la mission voulu cette année par le Pape François, nous aurons tous à prier pour les missions. Des propositions de méditations nous sont faites par le Service diocésain de la Mission universelle. Que les communautés religieuses nous y aident par leurs prières. Que les malades, les personnes seules, âgées ou handicapées portent, dans leur cœur, la fécondité apostolique de la journée du 12 octobre. Par l’intercession des Saints de notre diocèse, soyons tous renouvelés dans la grâce d’une Église diocésaine missionnaire, fraternelle et synodale…

+ Benoit Bertrand
Évêque de Mende