Menu
En ce moment

Cette année, le Pape François a voulu que le mois d’octobre soit un mois entièrement donné à la prière et à l’action pour la Mission.

Non pas une seule semaine, mais quatre ! C’est dire l’importance que le Saint Père nous demande d’accorder à notre mission de chrétiens : nous sommes baptisés ET envoyés, baptisés POUR ÊTRE envoyés.

Nous sommes dans des temps inédits, à bien des égards. Il nous faut inventer de nouvelles façons d’être missionnaire, à l’échelle du monde forcément – un monde à la fois très ouvert et très fermé à la Bonne Nouvelle du Christ Jésus. Le monde immense des territoires qui n’ont pas entendu parler de l’Évangile, des territoires où le Nom même de Jésus est proscrit… mais aussi les parties du monde où les “Jeunes Églises “ ont besoin de notre aide. Sans oublier le monde de vieille chrétienté, nos paroisses, avec cette culture qu’on dit post-chrétienne et pour qui Jésus n’est ni un problème ni une question …

Comment faire ? Facile à dire, mais soyons tous en ce mois d’octobre inventifs. Soyons des envoyés de l’Évangile vers nos frères,  chacun à notre manière. Ne laissons pas passer un seul jour d’octobre sans agir ou prier pour la mission.

La Mission universelle de l’Église (coopération missionnaire) du diocèse vous propose une prière différente pour chaque jour du mois (voir ci-dessous). Ces intentions de prière ont été rédigées par le Père Jean-Louis Diatta que beaucoup ont connu notamment sur Florac. Il est responsable de la coopération missionnaire pour son diocèse de Ziguinchor (Sénégal). Un grand merci à lui pour cette coopération dans la prière !

Le 12 octobre rejoignons la communauté d’Aumont-Aubrac avec la Messe pour la Mission à 18h. Ce jour-là encore, le diocèse s’est engagé pour la prière continue à l’intention de la Mission. Ayons à cœur de rejoindre cette prière commune, où que nous soyons.

Le 20 octobre, c’est le dimanche des Missions : soutenons activement, autant que notre situation économique nous le permet, les missionnaires par-tout dans le monde. La quête de ce jour est un excellent moyen d’agir !  Beau mois d’octobre à vous tous, baptisés et envoyés pour que -plus que jamais- vive la mission !

Enfin, une méditation pour le chapelet, rédigée par le père Jean-Louis Diatta est proposée. Ce chapelet sera prié notamment dans les communautés religieuses de la paroisse Saint-Frezal de Marvejols.

Philippe Rey,
pour l’équipe diocésaine de la Mission universelle de l’Église

Le message du Pape

A l’occasion de la Journée Mondiale pour les Missions, le 1er octobre, fête de sainte Thérèse de Lisieux, le saint Père a adressé un message à toute l’Église, dans lequel il demande de vivre un temps missionnaire extraordinaire au mois d’Octobre 2019. Dans sa lettre, il rappelle l’importance et l’urgence de la mission dans l’Église :

– Le chrétien est missionnaire du fait de son baptême. Baptisés dans la mort et la résurrection du Seigneur, les disciples sont envoyés jusqu’aux extrémités du monde ;

– Le baptême faisant de nous des enfants de Dieu, il nous donne une multitude de sœurs et de frères. Nous avons un devoir de sollicitude envers tout homme en ce monde pour lui révéler cette bonne nouvelle. La mission signifie aussi cette fraternité reçue. Elle n’est pas solitaire. Dans l’Évangile, Jésus envoyait ses disciples deux par deux ;

– À travers ses membres que le Christ envoie, c’est toute l’Église qui est en mission. Comme il importe de garder la communion avec elle !

– Nous n’oublions pas que la mission commence par notre propre évangélisation. Encore et toujours nous avons à rejeter les idoles et à nous convertir au vrai Dieu.