Menu
En ce moment
Secours Catholique Lozère

Le Secours catholique appelle à prier pour le Burkina Faso

Bien que les médias nationaux en parlent peu ou pas, la situation au Burkina Faso devient de plus en plus préoccupante, voir dramatique.

Le secours Catholique de Lozère – en partenariat avec l’OCADES, Caritas Kaya – partage le témoignage d’un correspondant sur place :

« La situation du pays devient de plus en plus inquiétante et troublante même si les médias n’en font pas officiellement cas. Le Centre-Nord est devenu la cible des attaques… La population civile est maintenant dans le collimateur de ces terroristes qui tuent, égorgent et brûlent greniers à leur passage. Les déplacements deviennent de plus en plus massifs.

Les villages environnants de Barsalogho ont tous migré vers Barsalogho et certaines personnes ont rejoint directement Kaya. C’est vraiment très triste de voir ces personnes à dos d’âne ou avec leur charrettes en train d’emporter ce qui peut l’être, et laissant derrière elles leur bétails et autres richesses du même genre.

A certains endroits, les morts restent sans sépulture puisque la population terrorisée est contrainte à la fuite. Les populations déplacées vers Barsalogho ou Kaya dorment à la belle étoile et subissent la rage des intempéries pluvieuses. On a l’impression que de jour en jour, la population perd espoir et se résigne à la fuite. Même les prêtres et les sœurs de Barsalogho ont été obligés de se mettre en lieu sûr en quittant Barsalogho. Nous n’avons que nos larmes pour pleurer et nos voix pour crier vers Dieu maintenant car rien ne semble être fait par les autorités. Voilà ce que vit notre beau pays depuis un certain moment.

Jusqu’à présent, personne ne comprend les revendications exactes de ces gens qui terrorisent la population. L’Ocades et d’autres structures de charité essaient de venir en aide à ces déplacés mais malgré toute leur bonne volonté, elles sont débordées par le taux croissant de déplacés. Je confie mon pays et toute cette population innocente opprimée à vos humbles prières. » – J.E.S.

Nous vous invitons à porter ce peuple oublié dans vos prières pour demander au Seigneur d’apaiser les souffrances des familles et soutenir ceux qui œuvrent pour leur venir en aide.