Menu
En ce moment
Calendrier des événements
<< Août 2019 >>
LMMJVSD
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 L’Assomption aux flambeaux à Meyrueis15 16 17 18
Séjour d’École de prière d’août 201919 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
A Dieu Père Gaston Jalbert

Le père Gaston Jalbert est décédé le vendredi 26 avril 2019 à l’âge de 99 ans.

Tel l’un des robustes fayards de cette terre de Margeride, l’abbé Gaston n’a rendu l’âme qu’au dernier coup de cognée du bûcheron.

… Il l’aimait de tout son cœur, cette église de Lajo où il avait été baptisé, fait sa première communion… Là aussi s’était éveillée sa vocation de prêtre et célébré ses premières messes. Eglise toute proche de la chapelle de Saint Roch avec la foule de ces pèlerins et de ces marcheurs sur le chemin de Saint Jacques.

C’était un immense plaisir pour lui que de revenir passer quelques jours de détente à La Roche, en famille, dès qu’il le pouvait.

Il est entré au petit séminaire de Marvejols en octobre 1931 en même temps que Louis Bouniol et son cousin Auguste Tichit de Saint-Denis-en-Margeride, avant d’entrer en fin de Première, à quinze jeunes au grand séminaire.
Avec eux et le père Bouniol, il ne se doutaient pas qu’un peu plus tard, la majorité vivraient les années de « chantiers de jeunesse » et surtout le « travail obligatoire » en Allemagne… Une période qui a pesé lourd pour beaucoup de séminaristes !

A la suite de cette période, Gaston et Auguste reprirent leurs études au grand séminaire. Ils furent ordonnés à la prêtrise le 21 décembre 1946. Il fut nommé ensuite à Rouveret dès 1947, sur le Causse Méjean. Il était accessible à « bras ouverts », donnant lieu à une paroisse chaleureuse.
Avec le père Bouniol nommé dans les Gorges-du-Tarn en 1948, ils se retrouvaient régulièrement pour des réunions de travail avec leurs aumôniers de jeunesse, sous la direction du père Raymond Fages, fondateur du Centre de Batipaume. Une période d’après-guerre où nous manquions même du nécessaire et où il fallait tout réorganiser, tout repenser… autant sur le plan humain  que chrétien. Ceux qui n’ont pas connu ces années-là ne peuvent avoir aucune idée des problèmes vécus en cette période. L’abbé Gaston fut sur le Causse Méjean un acteur irremplaçable de cette réorganisation.

En 1954, il aura l’adjonction de la grande paroisse du Mas-Saint-Chély. Une somme de travail trop importante pour lui car en 1960, il doit partir cinq ans pour se reposer chez lui à La Roche. Et il se remettra difficilement au travail. …Trop marqué par son séjour en Allemagne.
En 1965, il passera une année au petit séminaire de Mende en semi-repos, comme professeur-adjoint, puis envoyé de nouveau respirer l’air du Causse ; mais cette fois-ci, à Saint-Rome-de-Dolan sur le Sauveterre.

En 1967, Mgr Boudon alors évêque de Mende, lui propose d’aller à Lunel avec le père Lucien Robert, proposition qu’il accepte.
Avec le père Lucien, il y passera 12 ans  de sa vie de prêtre et faira du bon travail.

Proche de 60 ans, il est fatigué et rejoindra la Lozère avant d’entrer en 1979 à la maison de retraite de Villefort où lui sera proposé le service de l’aumônerie.
Qui aurait pu prédire que ce service auprès des personnes âgées malades ou infirmes, il allait l’assurer 40 ans durant ! Et en parfaite symbiose avec le personnel soignant.

Le père Gaston Jalbert est décédé le vendredi 26 avril 2019 à l’âge de 99 ans.
Ses obsèques ont été célébrées le mardi 30 avril 2019 à 14h30 en l’église de Lajo. Il a été inhumé au cimetière de Lajo.